besoin d'un éclairage

Pour discuter de tout et de rien...
Ynes
Messages : 925
Enregistré le : lun. avr. 09, 2007 9:57 pm

Messagepar Ynes » mar. sept. 11, 2007 10:09 pm

tu ne penses pas que ta mère se doute de quelque chose, Soundess?
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 10:15 pm

moi je ne sais pas trop
ça a beaucoup évolué d'abord je me sentais coupable pensant que j'étais complice puis coupable d'avoir oublié et maintenant coupable de ne pas pouvoir en parler
je suis assez sociable mais je n'ai que des relations superficielles dans le sens oû je ne voudrais pas avoir à parler de moi parce que je n'aime pas mentir et que je n'arrive pas à en parler
et avec les hommes ça ne va pas du tout
on m'aborde souvent surtout à la fac,j'avais pas l'habitude avant, je me sentais assez traquée et mes amies me jalousaient ou m'ont demandé de ne pas m'en plaindre parce que c'est un problème qu'elles auraient aimé avoir
Mais ça n'a pas que des avantages parce je me suis fait agréssé un jour en rentrant chez moi
Bref c'est difficile
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 10:21 pm

je ne sais pas si elle a des soupçons
mais petite j'étais somnambule et je sais qu'elle est allée voir un taleb j'ai trouvé des talissements
et j'en ai vu un sans lui dire et il m'a dit pas mal de choses vraies alors peut être qu'on lui a dit certaines choses et que pour me prémunir elle m'empêche de faire pas mal de choses
Mais je ne pense pas qu'elle serait aussi proche de son frère si elle savait peut être qu'elle serait silencieuse mais pas aussi complice avec lui
Ynes
Messages : 925
Enregistré le : lun. avr. 09, 2007 9:57 pm

Messagepar Ynes » mar. sept. 11, 2007 10:25 pm

Il ne faut surtoutpas culpabiliser, soundess.

Et encore moins la culpabilité d'avoir oublier. Car cet oubli qui s'est mis en place bien malgré toi est une forme de défense de ton psychique. Il s'autoprotège, tu t'es autoprotégée (sorte de déni) afin de ne pas sombrer, afin de résister. Et heureusement! La nature est drôlement bien faite, subhana allah.

Aujourd'hui, tu es prête. Tu commences à assumer ce traumatisme. C'est pour cela qu'il ressurgit. C'est loin d'être un phénomène aléatoire.

Reste en effet à dénouer le fil d'Ariane, tout doucement, progressivement, sans te brusquer, comme l'a souligné Said (celui qui "parle merveilleusement bien".. :P :wink: )
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 10:28 pm

Ce qui fait que je me sens paralysé enfermée dans ces problèmes c'est que ma vie me semble irréelle comme si c'était un film
Et c'est un vrai problème parce qu'à force d'avoir tout enfouis ça ressort et surtout par différent maux
et mes problèmes avec les hommes ne sont pas hasardeux
c'est comme un cycle, peut-être une façon de ne plus nier
Ynes
Messages : 925
Enregistré le : lun. avr. 09, 2007 9:57 pm

Messagepar Ynes » mar. sept. 11, 2007 10:31 pm

pourquoi dis tu que ta "vie [te] semble irréelle"?
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 10:32 pm

oui c'est sûr mais le déni chez moi c'est un automatisme
du coup je ne sais plus me défendre
Parce que j'ai eu de graves problèmes il y a peu et je me dis que si je règle le problème à la source alors ça s'arrêtera
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 10:35 pm

justement parce que j'ai eu une période où je ne savais pas tous ça et que ce que je sais ce sont des souvenirs lointains tellement loins qu'ils me semblent imaginés
et le fait de reproduire certaines choses
et peut être qu c'est plus facile de se dire que ça n'est pas réel
saïd
Messages : 274
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 8:02 pm

Messagepar saïd » mar. sept. 11, 2007 11:04 pm

Il me semble, Soundess, qu'une partie de toi ne vit plus.

C'est souvent le cas lors de viol non exprimé et non "géré", si je peux m'exprimer ainsi.

Une partie de toi est enfouie et commence à ressurgir. Certes, cela fait mal.
Cependant, il va falloir y faire face, tout doucement, mais sûrement. :wink:

Ce qui est bien, c'est que tu commences à comprendre les raisons de tes difficultés de relation avec ton entourage. Excellent début! :wink:

Je te rejoins complètement lorsque tu penses qu'il te faut résoudre les émotions relatives à cet évènement douloureux pour pouvoir avancer plus sereinement. C'est indispensable. Tant que ce travail de reconstruction de ton intérieur n'est pas entrepris, les difficultés subsisteront.

Nous devons y faire face! Je dis nous car nous sommes entièrement avec toi dans ce combat. Je suis persuadé que tu en as la force. Pourquoi je dis cela? Parce que tu es là, sur ce forum, à nous écrire ta détresse.

Pour moi, ceci est un grand pas. Et je te félicite!
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 11:12 pm

merci c'est gentil
mais ça n'a pas été facile d'en parler j'ai commencé à un ami que j'ai rencontré sur un forum il est en iraq et on correspond en anglais.
ça m'a paru si facile d'en parler et je crois surtout que parler dans un autre langue que ma langue maternelle c'était encore une façon de garder une distance et ça n'est que trois ans plus tard que j'en ai parlé en français sur un forum ici
Mais je dois faire quelque chose pour m'aider parce que ça ne va plus du tout
et ça me touche beaucoup de recevoir des messages sympas et intéressants
merci à vous tous
saïd
Messages : 274
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 8:02 pm

Messagepar saïd » mar. sept. 11, 2007 11:24 pm

Regrettes-tu d'en parler? Je suis persuadé que non!

Je pense que tu dois commencer par accepter ce souvenir douloureux.
Ensuite, poses-toi la question de savoir ce que tu envisages.

Puis, nous étudierons quelle serait la façon la plus judicieuse d'agir au sein de ta famille. Bien entendu, il faudra te tenir prête à passer par des étapes émotionnellement fortes, avec, certainement, des sentiments déchirants, car, il faut bien le dire, la grande difficulté dans ce genre de situation est d'avouer à la famille pour pouvoir en parler. Je me doute que tu as peur de leur réaction, d'autant plus que ta mère entretient de bons rapports avec ton oncle. Mais, ce n'est peut-être pas un tort! Au moins, auront-t-ils plus d'envie d'en débattre. Qui peut savoir ce qui se passera? Nul d'entre nous!

Prends ton temps pour y penser. Je sais que c'est loin d'être clair dans ton esprit, mais mets-y un peu de lumière dans cette sombre histoire. Sois persuadée que tu es une victime, que nulle faute ne t'es attribuée, que tu es juste une jeune femme de 26 ans qui n'aspire qu'à vivre simplement.

Que Dieu te guide, et t'apporte son secours, ainsi que la paix!
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mar. sept. 11, 2007 11:37 pm

merci
J'en parle surtout parce que me sens bloquée incapable d'agir
et le fait d'en parler m'aide à prendre conscience de la réalité, de là à agir et affronter la situation, j'ai une grande marge.
mais je sais que seul on ne peut pas avancer
je ne regrette pas d'en avoir parler ici sur ce forum
saïd
Messages : 274
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 8:02 pm

Messagepar saïd » mer. sept. 12, 2007 12:01 am

Quand je disais que tu me semblait forte! Je ne me trompais pas!

Tu veux aller de l'avant, et c'est très bien.

Je me doute qu'il reste un fossé avant de te sentir d'attaque pour réagir.

Cependant, je reste persuadé que plus nous en parlerons, plus le chemin se fera dans ton esprit et dans ton coeur, jusqu'à te conduire vers le désir de faire éclater la vérité. Celle qui t'aidera à recoller cette partie de toi qui est détachée pour l'instant.
soundess
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 01, 2007 10:34 am

Messagepar soundess » mer. sept. 12, 2007 12:08 am

c'est très prétentieux de ma part mais même si j'ai eu des moments très difficiles et que je me suis sentis très mal dans ma vie.
J'ai toujours eu la sensation que j'avais une certaine force en moi et je suis curieuse je ne peux pas résumer ma vie à un amas de mésaventures
J'ai le sentiment que si j'arrive à dépasser ça tout ira beaucoup mieux
saïd
Messages : 274
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 8:02 pm

Messagepar saïd » mer. sept. 12, 2007 12:13 am

Ressentir une force en soi n'est pas de la prétention. Au contraire!

Je te rejoins dans le sentiment que tu éprouves, qui plus est que je le ressent.

Le jour où tu auras fait face, les nuages gris laisseront place au soleil dans ton coeur, inchallah!

Retourner vers « Bavardage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités