les dons d'organes dans l'islam!!!

Pour parler de l'Islam.
chouchou212
Messages : 292
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 3:37 pm
Localisation : 28

les dons d'organes dans l'islam!!!

Messagepar chouchou212 » sam. mars 28, 2009 8:58 am

Salam aleykoum wa rahmatulah wa barakatuh,
Pouvons-nous dans notre religion, avant de nous entérrés, faire dons de nos organes où est-ce interdit?
c'est peut-être une question bête pour vous mais importante pour moi. :?:
Salam
Nefertiti31
Messages : 977
Enregistré le : mer. juil. 30, 2008 8:29 pm

Messagepar Nefertiti31 » sam. mars 28, 2009 10:39 am

salam

dans le coran et hadith ce sujet n'a pas été abordé explicitement parceque cette pratique n'existait pas
mais la majorité des savants y sont favorables s'il s' effectue dans des conditions qui ne mettent pas en danger la vie du donneur(de son vivant)
ce verset a été cité pour demontrer que le coran appelle à une veritable culture de vie""quiconque sauve la vie d'un seul être humain est considéré comme ayant sauvé la vie de l'humanité entière ""
parceque le don d'organe est une nouvelle forme de vie pour le receveur
il y'a eu plusieurs fatwas celle d'el quardaoui et d'autres je te cite la plus courte et qui est trés explicite

Quelle est la position de l’Islam vis-à-vis du don d’organes ?

Réponse de Sheikh Ahmad Kutty

Le don d’organes est autorisé en Islam s’il est fait dans le cadre des limites tracées par la Sharî`ah.
Les conditions que les savants ont posées concernant le don d’organes sont les suivantes :
Conditions pour un donneur vivant :

1. Le donneur doit être en pleine possession de ses facultés de telle sorte qu’il soit capable de prendre tout seul une décision judicieuse ;
2. Il doit être adulte et, de préférence, âgé de vingt et un ans au moins ;
3. Il faut que cela soit fait de son plein gré sans aucune pression extérieure exercée sur lui ;
4. L’organe dont il fait don ne doit pas être un organe vital dont dépend sa survie ou sa bonne santé ;
5. Les transplantations d’organes sexuels sont interdites.

Conditions pour les donneurs décédés :

1. Cela ne doit être fait qu’après s’être préalablement assuré du consentement du donneur avant son décès. Cela peut être établi par un testament allant dans ce sens, ou en signant la carte de donneur, etc.
2. Dans le cas où le consentement pour le don d’organes n’aurait pas été donné avant la mort du donneur, le consentement peut être obtenu auprès des parents les plus proches du défunt qui sont en mesure de prendre de telles décisions en son nom.
3. Il doit s’agir d’un organe ou d’un tissu en mesure de sauver la vie ou de maintenir la qualité de la vie d’un autre être humain selon l’appréciation des médecins.
4. L’organe ne doit être prélevé sur la personne décédée qu’après l’établissement du décès par des procédures médicales fiables.
5. Les organes peuvent également être récoltés à partir de victimes d’accidents de la route si leur identité est inconnue, mais cela ne doit être fait qu’après la décision d’un juge en bonne et due forme.
chouchou212
Messages : 292
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 3:37 pm
Localisation : 28

Messagepar chouchou212 » sam. mars 28, 2009 8:37 pm

Merci Nefertiti31 pour ta réponse qui est trés claire pour moi cela répond à ce que je voulais savoir !
Salam

Retourner vers « Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités