Sur le chemin du ramadan comment vous préparez vous ?

Pour parler de l'Islam.
aman
Messages : 296
Enregistré le : jeu. juil. 10, 2008 10:52 am
Localisation : quelque part..

Sur le chemin du ramadan comment vous préparez vous ?

Messagepar aman » mar. juil. 22, 2008 5:01 pm

Salam arlykoum warhmatou Allah :)


Par la grâce d'Allah nous approchons de ce mois béni qu'est le ramadan
ce mois que Allah à préféré parmis tous les mois de l'année.

Allah le Très Haut dit :

« (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement.
Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d' Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants! » (Coran, 2 : 185).



Combien somme-nous à nous préparer à ces jours de miséricorde ?
dont la valeur est inestimable

Les prières supplémentaires, les moments de méditation, et les actes de dévotion

Chacun à sa manière de vivre ce ramadan, 30 jours où naturellement le musulman devient plus généreux dans ses aumônes qu'elles soient financières ou affectives ( voisin..)

J'ai fais quelques recherche sur la profondeur de ce mois sacré, et de la position du croyant qui veut en profiter intensemment.

Et il y a une chose intéréssante que j'ai trouvé, et qui m'a inspiré
c'est l'examen de conscience que doit faire un musulman avant d'entrée dans le ramadan.

Une envie de faire un bilan sur mes manquements, nous sommes tous d'accord que l'être humain et le musulman ne sont pas des anges. :)

Je crois que pour ma part, que ce sont mes manquements au niveau du caractère, dans le cheminement vers un bon bon comportement, sur lequel jai vraiement envie de me pencher.

Car je reste convaincue et cela est mon opinion que même si nous pouvons prier jour et nuit, nous serons jamais assez musulman que si nous sommes capables de rehausser la valeur de notre âme à travers le bon comportement, (une assistance au voisin) quelque soit sa croyance

Regarder toute personne comme une créature d'Allah, chose qui n'est pas facile, si l'on ne fait pas un réél effort sur soi même..
jihad nafs

A vous d'y réfléchir et moi aussi :wink:

A vos plumes

wa salam
Ozan
Messages : 3454
Enregistré le : sam. avr. 12, 2008 10:43 am
Localisation : France

Messagepar Ozan » mar. juil. 22, 2008 5:11 pm

Salâm

ce sera mon troisiéme ramadan , çà va étre encore une fois , folklorique , avec mon épouse et pourtant je me sens bien prét pour ce mois , je me sens calme serein , , je lui en veut pas d'etre comme çà , ele est là ,elle a ses idées , je rexpecte , vlà tout

Ozan
noorelhoda
Messages : 684
Enregistré le : ven. avr. 18, 2008 12:02 am

Messagepar noorelhoda » mar. juil. 22, 2008 9:59 pm

"allahoma barik lana fi Radjeb wa Cha'bane wa balighna Ramadhane"
par cette prière
aman
Messages : 296
Enregistré le : jeu. juil. 10, 2008 10:52 am
Localisation : quelque part..

Messagepar aman » mer. juil. 23, 2008 9:58 am

Salam arlykoum :)


Soit serein Ozan, cela se ressentira dans ton attitude, embellissons nos âmes, les autres ressentent une personne baigné par la sérénité.

Cela donne envie aux autres d'y arriver sans nécéssairement faire des rappels :?

Et dieu est le plus savant

Salam arlykoum :)
takwa05
Messages : 94
Enregistré le : jeu. juin 19, 2008 2:58 pm

Le quatrième pilier de l’islam: le jeûne du Ramadan

Messagepar takwa05 » mer. juil. 23, 2008 11:24 pm

Le jeûne n’est pas exclusif aux musulmans. Il est pratiqué depuis des siècles, pour des raisons religieuses, par les chrétiens, les juifs, les confucianistes, les hindous, les taoïstes et les jaïnistes. Dieu dit, dans le Coran :

« Ô vous qui croyez! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux avant vous – peut-être deviendrez-vous pieux. » (Coran 2:183)


Certaines tribus amérindiennes d’Amérique du Nord jeûnaient pour se protéger contre les catastrophes ou pour faire pénitence, après avoir commis un péché. D’autres faisaient des jeûnes collectifs pour détourner des désastres imminents. Les indigènes du Mexique et les Incas du Pérou jeûnaient aussi pour faire pénitence et pour apaiser leurs dieux. Les nations de l’Ancien Monde, comme les Assyriens et les Babyloniens, jeûnaient eux aussi pour faire pénitence. Pour les juifs, le jeûne est une forme de repentir et, une fois l’an, il prend la forme d’une purification, le jour du grand pardon, ou Yom Kippour. Ce jour-là, ni nourriture ni boisson ne sont permises.

Les premiers chrétiens associaient le jeûne à la pénitence et à la purification. Durant les deux premiers siècles de son existence, l’église chrétienne avait fait du jeûne un acte préparatif volontaire précédant les sacrements de la communion et du baptême, de même que l’ordination des prêtres. Plus tard, ces jeûnes sont devenus obligatoires et d’autres jours ont été ajoutés. Au sixième siècle, le jeûne du carême a été allongé à 40 jours et à chacun de ces jours, un seul repas était permis. Après la Réforme, le jeûne a été maintenu par la plupart des églises protestantes, mais rendu facultatif dans certains cas. Les protestants plus stricts, cependant, ont non seulement condamné les célébrations de l’Église, mais ses jeûnes traditionnels également.

Dans l’église catholique romaine, le jeûne est en fait une abstinence partielle de nourriture et de boissons et, dans certains cas, une abstinence totale. Les jours de jeûne de l’église catholique romaine sont le mercredi des cendres et le vendredi saint. Aux États-Unis, le jeûne est observé surtout par les fidèles des églises épiscopale et luthérienne, parmi les protestants, par les orthodoxes et les conservateurs chez les juifs, et par les catholiques romains.

En Occident, le jeûne a pris une nouvelle forme, au vingtième siècle : la grève de la faim. Cette façon de jeûner est devenue un moyen de pression politique après avoir été popularisée par Mohandas Gandhi, leader de la lutte pour l’indépendance de l’Inde, qui avait entrepris des grèves de la faim pour forcer ses partisans à obéir à ses préceptes de non-violence.

L’islam est la seule religion qui a conservé les dimensions à la fois physique et spirituelle du jeûne à travers les siècles. L’obéissance aux motivations et aux désirs humains égoïstes éloigne l’homme de son Créateur. Les émotions et les tendances humaines les plus difficiles à maîtriser, de par leur nature, sont l’arrogance, l’avarice, la gourmandise, la concupiscence, l’envie et la colère, et une personne doit habituellement faire de sérieux efforts pour arriver à les maîtriser. Les musulmans jeûnent pour purifier leur âme, car le jeûne tient en bride les émotions humaines les plus difficiles à contrôler, pour lesquelles certaines personnes se laissent aller à l’un de deux extrêmes : certaines laissent ces émotions prendre le contrôle de leur vie, ce qui a mené au barbarisme, chez les anciens, et au matérialisme grossier des sociétés de consommation chez les contemporains, tandis que les autres de se libérer totalement de ces caractéristiques humaines en se réfugiant dans le monachisme.

Le quatrième pilier de l’islam, le jeûne du Ramadan, a lieu une fois l’an, durant le neuvième mois lunaire du calendrier islamique, qui est le mois de Ramadan. C’est aussi au cours de ce mois que :

« … fut révélé le Coran comme guide pour les gens… » (Coran 2:185)

Dans Son infinie miséricorde, Dieu a exempté de jeûne les malades, les voyageurs, de même que d’autres catégories de personnes qui seraient incapables de supporter une telle privation.

Jeûner aide à développer le contrôle de soi, à mieux comprendre les bienfaits dont Dieu nous comble chaque jour et à avoir une plus grande compassion envers les démunis. Le jeûne, en islam, est l’abstinence de tous les plaisirs physiques entre l’aube et le crépuscule. Non seulement la nourriture et les boissons sont-elles interdites, mais les activités sexuelles également. De plus, tout ce qui est normalement considéré comme péché l’est encore plus durant ce mois, à cause de son caractère sacré. À chaque instant, durant son jeûne, le musulman réprime ses envies par obéissance et amour envers son Seigneur. Cette conscience du devoir et la patience dont il lui faut faire preuve renforcent sa foi. La personne qui s’abstient volontairement de nourriture et de boissons est plus à même d’être consciente de ses péchés. Une spiritualité plus élevée aide à combattre les mauvaises habitudes comme mentir, regarder avec désir le sexe opposé, s’adonner aux commérages et à l’oisiveté. Être affamé et assoiffé, même pour la moitié d’une journée, ou un peu plus, est suffisant pour nous faire prendre conscience de la misère dans laquelle vivent les 800 millions de personnes qui vivent la faim au quotidien ou de ce que vivent les dix pourcent de foyers, aux États-Unis, qui n’ont pas de quoi manger ou qui sont à risque de se retrouver dans cette situation. Après tout, pourquoi une personne se soucierait-elle de la faim des autres si elle n’en a jamais connu elle-même les douleurs? C’est pourquoi le mois de Ramadan est aussi un mois de charité et de dons.

Au crépuscule, vient le moment de rompre le jeûne avec un repas léger que les musulmans appellent iftar. Parfois, en famille ou entre amis, ils partagent un repas plus tard en soirée, qui inclut des mets spéciaux et des douceurs servies traditionnellement à ce moment de l’année. Plusieurs vont à la mosquée pour participer à la prière du soir, suivie d’autres prières, exclusives aux soirées du mois de Ramadan. Durant ce mois, également, certains musulmans récitent le Coran en entier comme acte d’adoration offert à Dieu, et des récitations coraniques publiques ont lieu durant toute la soirée. Les gens se lèvent avant l’aube pour prendre leur premier repas de la journée, qui les aidera à passer à travers la journée jusqu’au crépuscule. Durant les derniers jours du Ramadan, les musulmans commémorent la « nuit du destin », au cours de laquelle le Coran a été révélé. Le mois de Ramadan se termine par l’une des deux grandes fêtes musulmanes annuelles, l’Aïd al-Fitr. Durant cette journée, les musulmans fêtent l’accomplissement du jeûne du Ramadan et distribuent des cadeaux aux enfants. Par ailleurs, ils doivent aider les pauvres à prendre part aux festivités en acquittant la zakat-al-fitr. Il s’agit d’un acte de charité obligatoire sous forme d’aliments de base offerts aux pauvres, afin qu’ils puissent eux aussi partager la joie de cette journée

IslamReligion.com.
aman
Messages : 296
Enregistré le : jeu. juil. 10, 2008 10:52 am
Localisation : quelque part..

Messagepar aman » mar. juil. 29, 2008 9:24 am

Salam arlykoum warhmatou Allah wa barakathou :)

C'est vrai que le jeune est un bon exercice sur le contrôle de soi même,
c'est un effort sur soi même de ne pas succomber à tous les désirs terrestres, pour l'unique face de Allah soubhanou

C'est vraiment un grand effort sur soi même "jihad nafs"

Le jeune en islam est véritablement une adoration secrète en le fidèle et son seigneur exalté soit t'il, en s'abstenant de manger, de boire d'accomplir l'acte sexuel avec son épouse du lever au coucher du soleil.

La piété est le but ultime du jeûne, cette abstinence se fait par amour pour Allah par crainte et espoir en lui Allah seul.

"Allah le Très Haut a dit dans le Généreux Coran, sourate La vache, verset 183 : « Ô les croyants, Nous vous avons prescrit le jeûne comme Nous l’avons prescrit à vos aïeux pour que vous atteigniez la piété"

On gagne ainsi en harmonie en jeunant le corps reposé de toute activité, l'âme est en connexion avec celui qu'il l'a créé, son esprit est libérée, et son coeur aussi.

Ce qui est merveilleux dans ce mois de misérirorde, c'est que jeuner nous aide à être attentif aux besoins des autres, sobhanallah il y a une fraternité qui se développe, elle nous aide à partager sa nourriture avec le pauvre.

Beaucoup de musulman se concentre sur cet abstinence de manger uniquement, alors que le jeûne nous demande à renoncer à ce qui est licite (manger, avoir des rapports avec son épouse..)
porter un regard vers une image pouvant réveiller un désir...

En faite ce sont tous les organes du corps qu jeunent les yeux, l'ouie, l'estomac..

Et Allah ou Allem :)


Salam arlykoum :)


Source : Miktar Ahmed
Imam de la Mosquée de Villeneuve d'Ascq
Nord
noorelhoda
Messages : 684
Enregistré le : ven. avr. 18, 2008 12:02 am

Messagepar noorelhoda » mar. juil. 29, 2008 11:43 pm

baraka allaho fiki ma soeur iman
salam :)
Nadwa
Messages : 42
Enregistré le : ven. juil. 18, 2008 12:19 pm
Localisation : Ile de France

Messagepar Nadwa » mer. juil. 30, 2008 6:59 pm

Salam

J'attends calmement et tranquillement incha'allah le prochain mois du ramadan.

Je le souhaite bon, benefique, favorable et gratifiant a tous les musulmans incha'allah.
noorelhoda
Messages : 684
Enregistré le : ven. avr. 18, 2008 12:02 am

Messagepar noorelhoda » mer. juil. 30, 2008 10:02 pm

amiiiine nadwa
salam :)
aman
Messages : 296
Enregistré le : jeu. juil. 10, 2008 10:52 am
Localisation : quelque part..

Messagepar aman » ven. août 01, 2008 10:24 am

Assalam arlykoum warhamtou Allah wa barakathou :)

Allah soubhanou ta’ala dans sa grande miséricorde à choisit, parmis tous les mois de l’année le mois du ramadan, et parmis tous beaux endroits sur terre qu’il a créé il a choisi la Kabaa, la terre sainte, et parmis tous les jours de la semaine il a choisi la journée du vendredi.

Mes frères et soeurs, croyants et croyantes, lecteurs et lectrices

Aujourd’hui nous pouvons nous dire que dans 1 mois jour pour jour nous débuterons le jêune du Ramadan.

Et nous nous rappelons cette magnifique parole du Saint Coran, et que nous avons une chance sur laquelle nous devons réfléchir hamdoulilah c’est que nous sommes vivants, et que Allah à mis la foi dans nos cœurs, car ils nous aiment et veut pour nous une issue heureuse.

Sinon il nous aurait mis Allah ‘aza wajal dans une voie d’égarement, d’éloignement du saint coran.

Tellement notre seigneur nous aime, ils nous motivent à désirer ce mois de miséricorde avant même qu’il ne soit commencer, malgré toutes les privations alimentaires, et sexuelles ( pour les mariées) dans la journée,
Nous musulmans nous nous réjouissons de vivre ce mois de privation, tellement les bienfaits que renferme cette période de jeune se ressent dans notre corps.

Prenez le temps de lire cette parole divine :

C'est la sourate 2 la vache (bakara, verset 183 à 185)

Quand Allah s’adresse à l’humanité entière à nous
« Ô les croyants! On vous a prescrit as siam (le jeûne) comme on l' a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez- vous la piété, pendant un nombre déterminé de jours.
Quiconque d' entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu' (avec grande difficulté), il y a une compensation: nourrir un pauvre.
Et si quelqu'un fait plus de son propre gré, c'est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez !
(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement.
Donc, quiconque d' entre vous est présent (ou témoin de la naissance de la lune) en ce mois, qu’il jeûne!
Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. - Allah veut pour vous la facilité,
Il ne vous veut pas la difficulté afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir guidé, et afin que vous soyez reconnaissants!

(On vous a permis, la nuit d’as siam, d'avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a graciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur; mangez et buvez jusqu'à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit. Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées. Voilà les lois d’Allah: ne vous en approchez donc pas pour les transgresser. C’est ainsi qu’Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu’ils deviennent pieux!


Prenons conscience de cette opportunité que nous avons à jeûner pendant ce mois sacré.

On ressent la proximité d’Allah, sa présence dans notre âme, notre cœur s’adoucit envers les autres, goûter à la lecture du coran devient un délice,

Gloire à Allah le très haut de nous aider à lui être reconnaissant, de nous aider à l’adorer convenablement, :)
Si nous l’aimons c’est grâce à lui, quand nous l’invoquons, c’est par sa volonté, lui le puissant, le majestueux, le dominateur suprême, Allah l’exalté qui est à l’origine de toute chose.
Nos actes, nos agissements, notre adoration, se réalisent par Lui, en Lui, et pour Lui :)

Dans mon dernier message, quand je vous avais partagé que tous les organes du corps sont en état de jeune, c’est pour que l’âme soit exclusivement pour Allah seul.

L’Imam Al Ghazali, par sa science qu’il nous à laissé Puisse le très Haut le récompensé
nous dit qu'il existe trois niveaux de Jeûne :
- celui du corps,
- de l'esprit
- et du coeur

Le Jeune du corps en s'abstenant de manger, de boire et d'avoir des rapports sexuels de l'aube au coucher du soleil.

Le Jeûne de l'esprit par l'abstention des péchés de l'ouïe, de la vue et de la parole afin de se rapprocher d'Allah et d'avoir une conscience plus aiguë du mal pour l'éviter.

Le Jeûne du coeur en s'écartant de toute préoccupation de la vie terrestre pour que chaque pensée aille vers Allah. C'est le Jeûne des Prophètes, des Justes et des alliés d'Allah.

Al Ghazali enseigne aussi dans son livre "Al Ihya" (le renouveau) qu'il ne faut pas dormir pendant le jour, qu'il faut rester sobre la nuit, et ne pas manger et boire avec avidité dès le coucher du soleil si l'on veut que le Jeûne garde son vrai sens qui est de combattre les passions et de se rapprocher d'Allah.

Nous demandons à Allah de nous assister dans cette période sacrée, d’incliner notre âme vers lui exclusivement, de nous aider à gagner le Paradis, et avoir l’immense occasion de rencontrer le miséricordieux Allah ‘aza wajal.

Qu’Allah nous aide mutuellement à partager nos connaissances sur ce mois béni et à permettre aux croyants initiés, convertis, curieux de l’islam à apprendre la vraie compréhension de cette noble religion qu’est l’islam.

Nous demandons à Allah de protéger nos frères et soeurs malades, ceux qui sont opprimés d'assiter les personnes agées, de nous aider à faire preuve de miséricorde envers nos parents et envers toute créature.

Amîne

Et dieu est le plus savant

Salam arlykoum :)

Retourner vers « Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités