la fraternité entre l'idéal et la réalité.

Pour parler de l'Islam.
passager
Messages : 289
Enregistré le : dim. juin 01, 2008 3:59 pm
Localisation : là où je me sens en harmonie avec les autres

la fraternité entre l'idéal et la réalité.

Messagepar passager » ven. juin 13, 2008 6:40 pm

salem.

Et si on débattait un peu de ce qui nous cherchons tous à exercer ici: LA FRATERNITE. La fraternité islamique cela veut dire quoi au juste?

quel contenu théorique donnez vous à la fraternité islamique et selon vous et suivant votre propre expérience quelle place peut on concrètement et objectivement espérer pour la fraternité recommandée par notre religion dans nos sociétés d'aujourd'hui où la réalité quotidienne est faite de rapport de force, de confrontation, et d'exaspération de l'esprit de compétition.(sur le plan professionnel et social notamment).

salem.
amirah
Messages : 17
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 5:13 pm
Localisation : saint-pierre(la reunion)

Messagepar amirah » ven. juin 13, 2008 8:38 pm

salam,je trouve que la fraternité est un GRAND mot théoriquement mais la place qu'elle tient dans la société musulmane aujourdhui n'est pas si importante que sa, car on aime pas pour notre frére ce qu'on aimerait pour nous même, voir notre frére musulman dans le bonheur ne fait pas malheuresement toujours notre contentement, sans parler de l'aide moralement ne serait ce que par des conseils n'est plus trés fréquent, du coup on a la fraternité que par la bouche, mais les actes ne le démontrent pas vraiment.
passager
Messages : 289
Enregistré le : dim. juin 01, 2008 3:59 pm
Localisation : là où je me sens en harmonie avec les autres

Messagepar passager » ven. juin 13, 2008 9:37 pm

amirah a écrit :salam,je trouve que la fraternité est un GRAND mot théoriquement mais la place qu'elle tient dans la société musulmane aujourdhui n'est pas si importante que sa, car on aime pas pour notre frére ce qu'on aimerait pour nous même, voir notre frére musulman dans le bonheur ne fait pas malheuresement toujours notre contentement, sans parler de l'aide moralement se serait ce que par des conseils n'est plus trés fréquent, du coup on a la fraternité que par la bouche, mais les actes ne le démontrent pas vraiment.


salem.

barak el Allah fiki d'avoir pris la peine de me lire et de donner votre pint de vue fondé sur votre propre expérience quotidienne. car c'est de cela qu'il s'agit pas de l'aspect théorique.

bon je retiens pour le moment que la fraternité vous ne l'avait pas souvent rencontrée et pour vous elle est abonnés absents.

c'est excessivement pessimiste quand même- vous trouvez pas? Si autour de vous la fraternité n'a pas allumé un feu de joie Il y a sûrement autour de vous quelques petites étincelles de fraternité sincére que vous n'avez peut être vues (un geste - une parole- un acte même tout tout petit non? ).

de toutes les facon on y reviendra.
j'espére que d'autres interviendront quand ils le pourront pour nous apporter leur témoignage et leur expérience.

salem ma soeur.
*Soeur Nac''*
Messages : 825
Enregistré le : ven. avr. 11, 2008 8:01 pm

Messagepar *Soeur Nac''* » ven. juin 13, 2008 11:06 pm

Assalemou aleykoum,
Nous faisons tous partis de la même fratrie, nous sômmes tous les enfants de Hawa et Adam, les parents de l'humanité.
Et comme l'a très bien dit amirah, nous ne serons pas de bons musulmans tant que nous n'aimerons pas pour notre frère ce que nous aimons pour nous même.
Si nous y réfléchissons un peu, nous comprendrons que nous serons plus gagnant à être solidaire que le contraire, mais si toutes les paroles émise étaient suivies d'une prise de conscience ça se saurait, notre nature humaine n'appelle pas toujours à la solidarité et à la bienveilance et bien souvent c'est le contraire que nous pouvons observer avec une bonne dose d'adversité malheureusement.
Je pense que notre attitude et notre comportement envers les autres et perpétuellement en évolution, c'est à nous de changer notre comportement et de se motiver à être bon car il me semble qu'Allah nous a donné le libre arbirtre, alors pourquoi ne pas être notre propre arbitre et nous faire respecter les règles de la solidarité que pronne l'islam, et il ne faut surtout pas hésiter à se siffler de temps en temps et pourquoi pas un carton jaune quand on est égoiste et un rouge quand on recommence :D
C'est vrai que j'en rigole un peu mais en qui me concerne personnellement la solidarité entres musulmans c'est très important pour moi et encore beaucoup ont cette notion de la solidarité el hamdoulillèh.
wa salem aleykoum.
passager
Messages : 289
Enregistré le : dim. juin 01, 2008 3:59 pm
Localisation : là où je me sens en harmonie avec les autres

Messagepar passager » ven. juin 13, 2008 11:51 pm

*Soeur Nac''* a écrit :Assalemou aleykoum,
Nous faisons tous partis de la même fratrie, nous sômmes tous les enfants de Hawa et Adam, les parents de l'humanité.
Et comme l'a très bien dit amirah, nous ne serons pas de bons musulmans tant que nous n'aimerons pas pour notre frère ce que nous aimons pour nous même.
Si nous y réfléchissons un peu, nous comprendrons que nous serons plus gagnant à être solidaire que le contraire, mais si toutes les paroles émise étaient suivies d'une prise de conscience ça se saurait, notre nature humaine n'appelle pas toujours à la solidarité et à la bienveilance et bien souvent c'est le contraire que nous pouvons observer avec une bonne dose d'adversité malheureusement.
Je pense que notre attitude et notre comportement envers les autres et perpétuellement en évolution, c'est à nous de changer notre comportement et de se motiver à être bon car il me semble qu'Allah nous a donné le libre arbirtre, alors pourquoi ne pas être notre propre arbitre et nous faire respecter les règles de la solidarité que pronne l'islam, et il ne faut surtout pas hésiter à se siffler de temps en temps et pourquoi pas un carton jaune quand on est égoiste et un rouge quand on recommence :D
C'est vrai que j'en rigole un peu mais en qui me concerne personnellement la solidarité entres musulmans c'est très important pour moi et encore beaucoup ont cette notion de la solidarité el hamdoulillèh.
wa salem aleykoum.


salem:

vous faite bien de le rappeler: ce qui est marqué dans votre message en rouge. la fraternoté islamique a une base objective j'allais écrire naturelle: nous descendons tous originellement des mêmes parents originels -Adem (aleihi es-salem) et hawa. ça c'est un fait.

ensuite il y a le coran qui nous dit "mes croyants sont frères" et la sunna qui nous recommande d'avoir le sens de la fraternité (ce qui implique que ce sentiment n'est pas naturel- il doit s'acquérir par un effort personnel) et de la pratiquer-la preuve même un frère de sang tout en étant frére peut ne pas être fraternel.

mieux encore la fraternité est l'état d'esprit ou le sentiment qui donne du poids à notre foi (Cf.notamment le hadith qui dit " nul n'atteindra la pleinitude -ou l'excellence- en matière de foi s'il ne souhaite pas pour son frère ce qu'il aime pour lui même).

Voilà pour employer un langage imagé la pièce est écrite - les acteurs sont en place connaissent par-cœur leur rôle mais ils jouent mal, me dit-on.

pourquoi est-ce si difficile.

quels sont les raisons qui font que cette fraternité et cette solidarité - fondamentales dans notre religion- ne s'expriment pas (ou trés peu) dans les faits quotidiens d'abord entre les individus ensuite entre les nations musulmanes.

Est-ce pour des raisons intrinsèques aux individus ou est-ce l'organisation moderne de nos sociétés et des rapports sociaux qui sont en cause. ou est-ce les deux à la fois.

salem.
*Soeur Nac''*
Messages : 825
Enregistré le : ven. avr. 11, 2008 8:01 pm

Messagepar *Soeur Nac''* » sam. juin 14, 2008 9:23 pm

Assalemou aleykoum,
passager a écrit :Voilà pour employer un langage imagé la pièce est écrite - les acteurs sont en place connaissent par-cœur leur rôle mais ils jouent mal, me dit-on.
pourquoi est-ce si difficile.

Je suis assez d'accord avec votre métaphore qui est très juste.
Mais il manque un personnage que l'on ne voit pas mais qui est présent dans notre pièce il est parmis les acteurs, et joue aussi un grand rôle mais à l'abri des regards : c'est le souffleur.
Le souffleur qui par la ruse nous souffle le mauvais texte à jouer et qui par la même occasion nous fait mal jouer notre rôle.
Seul ceux qui ont foi en leur texte joueront bien leur rôle, et comme nous le savons il existe plusieurs degrés de foi...
Mais incha Allah celui qui le veut vraiment se donnera les moyens de raffermir sa foi afin de bien jouer ce rôle que nous connaissons par coeur..incha Allah.
wa salem aleykoum.
ramandee
Messages : 1131
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 6:33 pm
Localisation : alger
Contact :

Messagepar ramandee » sam. juin 14, 2008 10:40 pm

:lol: :lol: :lol: macha'allah
*Soeur Nac''*
Messages : 825
Enregistré le : ven. avr. 11, 2008 8:01 pm

Messagepar *Soeur Nac''* » sam. juin 14, 2008 11:27 pm

C'est un souffleur rusé !
wallahi gare au souffleur que dis-je, gare au mistral, au tourbillon youma !... :wink:
A'oudou billahi mine shaytan errajim 'ala kouli hal...,Allah yaster...!
passager
Messages : 289
Enregistré le : dim. juin 01, 2008 3:59 pm
Localisation : là où je me sens en harmonie avec les autres

Messagepar passager » sam. juin 14, 2008 11:45 pm

*Soeur Nac''* a écrit :Assalemou aleykoum,
passager a écrit :Voilà pour employer un langage imagé la pièce est écrite - les acteurs sont en place connaissent par-cœur leur rôle mais ils jouent mal, me dit-on.
pourquoi est-ce si difficile.

Je suis assez d'accord avec votre métaphore qui est très juste.
Mais il manque un personnage que l'on ne voit pas mais qui est présent dans notre pièce il est parmis les acteurs, et joue aussi un grand rôle mais à l'abri des regards : c'est le souffleur.
Le souffleur qui par la ruse nous souffle le mauvais texte à jouer et qui par la même occasion nous fait mal jouer notre rôle.
Seul ceux qui ont foi en leur texte joueront bien leur rôle, et comme nous le savons il existe plusieurs degrés de foi...
Mais incha Allah celui qui le veut vraiment se donnera les moyens de raffermir sa foi afin de bien jouer ce rôle que nous connaissons par coeur..incha Allah.
wa salem aleykoum.


salem.

c'est vrai : j'ai oublié le souffleur. c'est trés intelligent de votre part.

je voudrai juste ajouter que le souffleur souffle sur l'égo et l'égoisme pour les chatouiller et nous faire oublier, négliger notre devoir vis à vis des autres.

l'individualisme ou l'esprit individualiste qui est étranger à notre culture et une conséquence de l'emprise qu'à exercer sur nous la culture occidentale dominante.

merci de m'avoir complété. par le souffleur

:D

salem.
*Soeur Nac''*
Messages : 825
Enregistré le : ven. avr. 11, 2008 8:01 pm

Messagepar *Soeur Nac''* » dim. juin 15, 2008 12:14 am

C'est juste une petite pensée qui était là au bon moment :wink:
Et oui, c'est ce souffle perfide et silencieux qui sait se transformer en cette brise si agréable pour mieux nous embélir les choses que nous nous refusons mais que nos faiblesses ont du mal à se refuser...
Le combat est à mener avant tout contre nos propres aspirations, le caractère humain est très complexe apprenons à nous connaître est à appréhender avec foi nos faiblesses incha Allah.
wa salem aleykoum.
Ozan
Messages : 3454
Enregistré le : sam. avr. 12, 2008 10:43 am
Localisation : France

Messagepar Ozan » dim. juin 15, 2008 10:18 am

Salâm

Je crois pouvoir dire par expérience personnelle que la fraternité est la chose la plus fragile qui soit et en même temps la plus solide

J"ai vécu les 9 premiéres années de ma vie dans un camp en ex-urss sans la fraternité, jamais nous n'aurions survécus,
Puis quand Mère a enfin pu rentrer en France, je vous passe les diverses péripéties, là çà n'a plus été la même chanson , il m'a fallu tenter d'accepter une chose que je connaissais pas , l'égoïsme, je vais vous dire j'ai jamais accepter , mais j'ai du faire contre mauvaise fortune bon coeur , je me suis isolé totalement considérant que ce monde ne m'apportait rien , puis j'ai changé, pour cela il m'a fallu une rencontre des é^reuves un tas de choses qui m'ont amené à revoir ma vision des choses
Mais je peux vous affirmer , que quand votre survie est en jeu que , la fraternité, arrive de suite , c'est pour çà que parfois je suis mort de peur en pensant à tout çà , je me dis non on va tout de même arriver encore à une quasi destruction pour encore une fois de plus retrouver ce qu'il y a de bon en nous ??

C'est vrai que parfois çà fait sévérement mal quand on tends la main et que l'on vous mord , mais c'est pas pour autant qu'il faut garder ses mains dans ses poches

Ozan
passager
Messages : 289
Enregistré le : dim. juin 01, 2008 3:59 pm
Localisation : là où je me sens en harmonie avec les autres

Messagepar passager » dim. juin 15, 2008 12:20 pm

Ozan a écrit :Salâm

Je crois pouvoir dire par expérience personnelle que la fraternité est la chose la plus fragile qui soit et en même temps la plus solide

J"ai vécu les 9 premiéres années de ma vie dans un camp en ex-urss sans la fraternité, jamais nous n'aurions survécus,
Puis quand Mère a enfin pu rentrer en France, je vous passe les diverses péripéties, là çà n'a plus été la même chanson , il m'a fallu tenter d'accepter une chose que je connaissais pas , l'égoïsme, je vais vous dire j'ai jamais accepter , mais j'ai du faire contre mauvaise fortune bon coeur , je me suis isolé totalement considérant que ce monde ne m'apportait rien , puis j'ai changé, pour cela il m'a fallu une rencontre des é^reuves un tas de choses qui m'ont amené à revoir ma vision des choses
Mais je peux vous affirmer , que quand votre survie est en jeu que , la fraternité, arrive de suite , c'est pour çà que parfois je suis mort de peur en pensant à tout çà , je me dis non on va tout de même arriver encore à une quasi destruction pour encore une fois de plus retrouver ce qu'il y a de bon en nous ??

C'est vrai que parfois çà fait sévérement mal quand on tends la main et que l'on vous mord , mais c'est pas pour autant qu'il faut garder ses mains dans ses poches

Ozan


salem Ozan.

Une morsure à la main que vous tendez : c'est vrai que ça fait mal. Nous avons tous fait cette expérience lorsqu'on cotoie ceux qui ont pour ligne de conduite "vivre et laisser mourir" et voient dans l'autre hjamais autre chose qu'un adversaire à abattre car c'est un rival potentiel en cas ou il y a un steak à partager.

la main mordue ça fait mal. :lol: :lol: j'ai la prétention de dire qu'en ce qui me concerne (et pense pas être le seul dans ce cas) c'est le crane qu'on ma mordu. :lol: :lol:

mais malgré l'adversité que l'on peut rencontrer ou l'ingratitude qui nous est opposée il faut tenir le bon cap et toujours avoir cette capacité d'avoir la main tendue vers autrui et le beau geste fraternel et gratuit.
car malgré tout en retour il y a toujours ce petit chatouillement dans la poitrine de contentement d'avoir été humain d'avoir été UTILE fi sabil Allah.

tout cela me rappelle une chanson de ferrat dont je vous mets un extrait ici.(en texte) .


A vous comme les grains de sable
Comme le sang toujours versé
Comme les doigts toujours blessés
Ah je suis bien votre semblable

J'aurais tant voulu vous aider
Vous qui semblez autres moi-même
Mais les mots qu'au vent noir je sème
Qui sait si vous les entendez

Tout se perd et rien ne vous touche
Ni mes paroles ni mes mains
Et vous passez votre chemin
Sans savoir que ce que dit ma bouche

Votre enfer est pourtant le mien
Nous vivons sous le même règne
Et lorsque vous saignez je saigne
Et je meurs dans vos mêmes liens

Quelle heure est-il quel temps fait-il
J'aurais tant aimé cependant
Gagner pour vous pour moi perdant
[color=red]Avoir été peut-être utile


[color=red]C'est un rêve modeste et fou
Il aurait mieux valu le taire
Vous me mettrez avec en terre
Comme une étoile au fond d'un trou[/color[/color

salem et bonne journée Ozan.
ramandee
Messages : 1131
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 6:33 pm
Localisation : alger
Contact :

Messagepar ramandee » dim. juin 15, 2008 1:00 pm

*Soeur Nac''* a écrit :C'est un souffleur rusé !
wallahi gare au souffleur que dis-je, gare au mistral, au tourbillon youma !... :wink:
A'oudou billahi mine shaytan errajim 'ala kouli hal...,Allah yaster...!

ET IL NE FAUT PAS OUBLIER QU'IL Y A DEUX SOUFFLEURS ET NON UN....chayatine el djin wa chayatine el insse..ainsi que el nefsse el amara bisou'a :lol: ...
elle sort quant la pièce ??? :lol:
ramandee
Messages : 1131
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 6:33 pm
Localisation : alger
Contact :

Messagepar ramandee » dim. juin 15, 2008 1:05 pm

c'est vrai : j'ai oublié le souffleur. c'est très intelligent de votre part.
OH MAIS TU RISQUES D'ËTRE SURPRIS PASSAGER PAR SOEUR NAC elle n'est pas seulement intelligente.... mais elle est aussi très sage...(je dis ça ma soeur mais fais attention au riya'a) allahy barek :wink:
Cara
Messages : 19
Enregistré le : ven. juin 13, 2008 11:59 pm
Localisation : sud de la France

individualisme et solidarité

Messagepar Cara » dim. juin 15, 2008 3:54 pm

Bonjour,
Je tenais tout d'abord à vous féliciter car je trouve la teneur de vos reflexions très intelligente.
Je souhaite apporter ma contribution à cette discution en racontant mon expérience.

Une chose m'a beaucoup frappée lors de mon premier séjour en Turquie : l'hospitalité et la solidarité.

A cette époque, je n'étais pas encore reconvertie et cela n'a pas empêché les gens de m'accueillir avec le coeur sur la main. En partageant leur quotidien, j'ai pu apprécié à quel point ils savaient être solidaires.

Dans ces moments-là, je repensais à ma vie en France, à mon entourage, et je me disais que nous étions tellement individualistes par rapport à eux...tellement tournés vers nos petites vies et notre seule réussite, nos problèmes...

Je ne dis pas que tout le monde est comme ça en France mais je trouve que la tendance au repli sur soi est très nette ici. On s'en rend aisément compte en vivant quelque temps ailleurs. De l'extérieur, on prend assez de recul sur tout, le bon comme le mauvais.

Une anecdote pour illustrer mon propos : Un membre de ma famille a prêté un véhicule à mon mari. En partant, on lui a dit : "fais attention...au camion (à cause de l'assurance)!" , lui aurait attendu "fais attention à toi", comme il a coutume de dire quand cela lui arrive de prêter sa voiture, même à des amis, "Insallah yolda açik olsun"...

Je pense que plus on fait du bien matériel une condition du bien être, plus on perd de vue l'essentiel qui réside dans la qualité des rapports humains.

Ce n'est pas un hasard si c'est parmi les plus démunis que se retrouvent la plus grande hospitalité, la charité.

Comme Ozcan l'a dit plus haut, il faut vivre un grand drame ensemble pour se rappeler que nous sommes tous humains et que nous nous devons une grande fraternité les uns envers les autres.

J'en conclue que c'est l'évolution de la société qui nous conditionne à cet égoïsme mais libre à nous de subir ou pas, de subir seulement ou de réagir à notre niveau.

Socrate a dit en déambulant dans un marché : "Que de choses dont je n'ai besoin". Des choses, on peut s'en passer, pas des gens.

Qu'Allah nous préserve de succomber aux tentations du sheytan.

Cara

Retourner vers « Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité