question(s)

(Archive)
al
Messages : 4
Enregistré le : sam. sept. 04, 2010 12:51 am

question(s)

Messagepar al » sam. sept. 04, 2010 1:05 am

bonsoir je ne sais pas si c'est ici que je dois poster ceci mais je me lance. Une amie m'a posé une question et je lui ai dit que je me renseignerais mais n'ayant pas trouvé la reponse sur le net je viens vous demander à vous.

voila en faite j'aimerais savoir ce qu'il faut faire pour qu'un musulman habite avec sa conjointe
on m'a parlé qu'il faut qu'il fasse le "hallal" devant un imam (je n'ais pas tout très bien compris j'aimerais avoir des précision la dessus : savoir en quoi sa consiste et je voudrai savoir si la femme est athée est-ce qu'elle est obligé de se convertir pour que se soi valide ?

merci de me repondre :) bonne nuit
oumayma19
Messages : 1006
Enregistré le : dim. sept. 07, 2008 4:40 pm

Messagepar oumayma19 » sam. sept. 04, 2010 9:58 am

salam al et à vous tous

Soit le bienvenue al, sur le forum.

Voilà, tu diras à ton amie que le "Hallah" c'est-à-dire la fatiha lue par un imam devant deux témoins et les deux conjoints (mariage sans passer par la mairie), validera leur union et pourront vivre ensemble, dans le hallal, si cela ne se fera pas, et veulent vivre ensemble donc il vivront dans le péché (el haram), ce qui est interdit par la loie islamique, quand au haté, s'il est fils de musulman pas besoin de se convertir, il doit juste se repentir devant Allah Sobhano et commencer sa pratique (prières surtout en demandant pardon (istighfar) le jeune, l'aumone), si c'est un non musulman, il doit se convertir ensuite pratiquer la religion islamique.
Wa Allah wa3alam (Dieu seul sait).

Rabi agh-firl alayna watoub alayna innaka enta tawabou al-ghafour

bonne journée à tous, wa salam
al
Messages : 4
Enregistré le : sam. sept. 04, 2010 12:51 am

Messagepar al » sam. sept. 04, 2010 7:00 pm

d'accord mais lui il est musulman et elle non. elle est athé donc est-ce qu'ele doit se convertir ? et je n'est pas compris ce que tu as ecrit à la fin :p
saïd
Messages : 274
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 8:02 pm

Messagepar saïd » dim. sept. 05, 2010 5:55 am

Salam a'laykom, Al!

Le "Hallal" dont tu parles est celui communément entendu par nombre de gens et qui consiste à se présenter devant un imam afin que celui-ci lise les versets dans le but de mentionner les droits et devoirs de chacune et chacun, ainsi que les relations entre les époux.
Ceci en présence de témoins.

Ainsi, les personnes concernées pensent qu'elles peuvent cohabiter en toute légalité.

Or, ces personnes ne seront toujours pas mariées.

En effet, les conditions d'un mariage sont, outre le consentement mutuel des futurs époux, les témoins, et le "Mahr" (somme attribuée à l'épouse par l'époux), le contrat de mariage. Sans oublier la publication des bans dont l'objet est de répandre le mariage dans la société.
Ce contrat est essentiel dans la mesure où c'est lui qui garantit les droits et devoirs officiellement, et, donc, les moyens de recours pour faire valoir ces droits auprès de la juridiction compétente.

Sans ce contrat, les témoignages n'ont que peu de valeur, pour ne pas dire inexistante à l'égard du droit.

Par ailleurs, il n'y a point de clergé en Islam.
Point de fidèles au-dessus des autres de façon hiérarchique décisionnelle.
Un imam n'est qu'un guide (le plus pieux, le plus savant du groupe) pour la prière en commun.
Il n'a pas la qualité pour marier des gens.

Hormis si l'Etat dans lequel se produit le mariage lui en a conféré une officiellement. Alors, le contrat de mariage fera foi.

Avant la révélation faite au prophète Mohammed (pbdsl - paix et bénédiction de Dieu sur lui), tout se faisait par le verbe. Les promesses de dettes, les actes commerciaux, les mariages, etc. Ce qui causait une difficulté lors d'un litige. Ne restait plus alors que la parole de l'un contre celle de l'autre.

Allah a institué le contrat pour palier à cela et, ainsi, garantir les droits et devoirs des gens au moyen d'une preuve écrite, le contrat.
Le but d'Allah est de protéger les gens contre toute tentative d'abus, et d'établir la Loi claire.

Il suffit de constater les torts causés à travers ce "Hallal" (fatha) pour se rendre compte de l'importance de ce dessein d'Allah envers les hommes.
Combien d'hommes ont abusé de femmes avec le "Hallal" afin de les avoir dans leur couche, ou de fuir le domicile familial,...?
Combien de femmes se retrouvent seules, parfois avec enfant(s), parfois aussi isolées car coupées de leur famille, suite au délaissement de l'homme, coupable d'avoir abusé d'elles.

Tout ce qui est contraire à l'Islam!

Les être humains n'ont pas la capacité à savoir ce que cachent le coeur et l'esprit des autres. On ne peut savoir quelles intentions se cachent.

D'où l'importance d'effectuer les choses en bonne et dûe forme, par contrat, dans le but de se défendre, comme d'éviter nombre d'abus de la part de personnes peu enclines à respecter leur engagement, et/ou comptant juste tromper l'autre.

Qui mieux qu'Allah sait cela!

Il n'existe point deux types de façon de se marier en Islam. Il n'y a pas de mariage dit "religieux" et un autre non.
Il n'y qu'une façon de se marier en Islam, instituée par Dieu.
Consentement mutuel, témoins, "Mahr", et, surtout, contrat.

Si vous désirez vous marier, rien de plus simple. Allez voir une personne lettrée en Islam qui connaisse les tenants et aboutissants des versets relatifs au mariage, ensuite passez devant le maire qui détient l'autorité de l'Etat pour qualifier un mariage. Enfin, l'époux consent le "Mahr", ce petit cadeau de l'époux à l'épouse, relatif aux moyens.

Alors, serez vous vraiment mariés aux yeux de tous, avec contrat.

"‹Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants." (s.5, v.5)

"Et ne vous décidez au contrat de mariage qu'à l'expiration du délai prescrit. Et sachez qu'Allah sait ce qu'il y a dans vos âmes. Prenez donc garde à Lui, et sachez aussi qu'Allah est Pardonneur et Plein de mansuétude." (s.2, v.235)



Quant à la femme qui est "Athée", elle ne peut épouser un musulman.
Pour qu'un couple se marie, les eux doivent être croyants. Le musulman ne peut se marier qu'avec une croyante, musulmane ou non.
Une mécréante, telle que mentionnée dans le Coran, ne peut épouser un musulman.
On peut logiquement comprendre qu'un musulman ne puisse épouser une femme qui nie l'existence de Dieu.

"Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur "Mahr". Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage." (s.60, v.10)


Bien entendu, la vérité n'appartient qu'à Allah.
Je n'ai fait que citer sa Parole.

La paix soit sur toi!

Retourner vers « Le bazar »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités