divorce religieux

Les femmes, les hommes, et tout ce qui tourne autour.
dalila373
Messages : 1
Enregistré le : sam. avr. 14, 2007 10:52 am

divorce religieux

Messagepar dalila373 » sam. avr. 14, 2007 11:00 am

es ce que le divorce civil devant le juge en france annule automatiquemnt le mariage religeux, ou faudrait un divorce religieux devant un imam.
merci de me renseigner
OSMAN
Messages : 114
Enregistré le : lun. avr. 09, 2007 3:57 am
Localisation : Bruxelles

Re: divorce religieux

Messagepar OSMAN » dim. avr. 15, 2007 1:50 am

dalila373 a écrit :es ce que le divorce civil devant le juge en france annule automatiquemnt le mariage religeux, ou faudrait un divorce religieux devant un imam.
merci de me renseigner


Salam Dalila,

Le divorce civil ne rompe pas le religieux; mais si le mari était d'accord au moment du divorce civil, donc ton mariage religieux est rompu maintenant.

Si le mari n'était pas d'accord, alors il faut faire intervenir celui qui a accordé ta main au moment du mariage, lui ou un imam peux mettre fin au mariage d'une manière religieuse.

De toute manière, le moment qu'une partie ne veut plus la vie en couple; alors votre divorce doit être un fait.

Si cela fait trois mois que vous êtes séparés et il n y a plus de rapport entre vous deux; alors ton divorce est validé religieusement.

Vous êtes libre de refaire votre vie.

J'espère cette réponse t'aidera.

Que Dieu nous guide, accorde la patience et nous maintient dans la religion, amine.

Salam-aley-koum.
saïd
Messages : 274
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 8:02 pm

Messagepar saïd » mar. avr. 17, 2007 4:36 pm

Salam a'laykom!

Quelles sont donc ces notions de mariage religieux et mariage civil?
A ma connaissance, en islam n'existe qu'un seul et unique mariage : le mariage célébré légalement devant l'autorité du pays dans lequel nous vivons.

Notons, à ce sujet, que le mariage est une notion généralement commune à tous les pays. A quelques différences près.

Partout dans le monde, vous vous engagez à respecter les devoirs et droits de chacune et chacun, par contrat et devant témoins.

Après publicité, notamment par la publication des bans, la cérémonie de mariage suit son cours devant l'autorité du pays. En france, le maire.

Allah est Témoin de cet engagement pris mutuellement. Les époux doivent donc respecter ce pacte signé.

Bien entendu, lors de la réception qui s'ensuit, ou avant, il est de coutume de faire prononcer par un musulman instruit (pas nécessairement un imam) les droits et devoirs des époux en récitant les versets s'y référant.

En islam, il n'y a pas de clergé! Pas de prêtre ou de curé qui vous absoud, vous pardonne ou vous marie.

A l'époque du prophète (pbdsl), étant l'autorité, c'est lui qui célébrait les mariages ou déléguait son autorité pour le faire. Ensuite, c'était les membres assermentés du gouvernement des divers khalifats. En l'occurence les juges. Cela demeure toujours la procédure dans les pays musulmans.

Puisqu'il n'existe qu'un seul engagement mutuel au mariage, il n'existe qu'un seul jugement de divorce car les deux résultent de la volonté des époux ou de l'un des deux. Si le divorce est prononcé devant le juge, vous êtes divorcés officiellement.

Allah est Témoin de tout ce que l'on fait. Il n'existe aucun endroit où sa présence et son autorité ne sont pas.

La paix soit sur vous!

Retourner vers « Elle et Lui »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités