Trilogie amoureuse

Pour parler de musique, films, littérature etc.
Ozan
Messages : 3454
Enregistré le : sam. avr. 12, 2008 10:43 am
Localisation : France

Trilogie amoureuse

Messagepar Ozan » ven. oct. 17, 2008 4:12 pm

Voilà, je poste les trois poémes qui sont pour moi parmi les plus importants que j'ai pu écrire,,

Je sais que pour certains je risque de choquer , qu'ils me pardonnent ,, je ne suis qu'un homme amoureux ,, , mais aimer , pour moi avant tout c'est respecter, bien sur nos réves ne nous appartiennent pas,, c'est le premier poéme ,
aimer on ne peut rien y faire
Ozan
----------------------------------


Elle a 18 ans , moi 60
Elle a dix-huit ans , j'en ai soixante
OUI et alors où est le mal
je l'aime, mais elle n'est point mon amante
je l'aime, oui et j'ai mal

je sais, vous trouvez cela dégoûtant
a la limite même répugnant

je m'en tamponne, je m'en fous
je l'aime, oui comme un fou

je ne pourrais jamais la toucher
j'ai pour elle trop de respect

pourtant, je vous dois vous avouer
que chaque nuit, dans mon intimité
je rêve de la posséder

je caresse ses longs cheveux
embrasse ses paupières
son petit nez
sa bouche, ses joues ses oreilles
mes lèvres parcourent son corps
baisent ses seins aux tétons durcis
son ventre plat
ses cuisses
son sexe
je la caresse, de mille et une manières
puis en elle je m'introduis
et à sa demande je jouis

oui voilà ce que je rêve chaque nuit

lapidez moi suppliciez moi tuez moi
rien ne me fera changer d'avis
arrachez moi la peau
en milliers de morceaux
je suis prêt à tout subir

d'elle je crève, d'elle je rêve
jamais plus de paix pour moi
des larmes, des larmes, du froid

oui elle a dix-huit et moi soixante
je rêve de ses mains sur moi
je rêve qu'elle, submerge mes émois

je rêve, je rêve, et j'en crève


jugez moi si vous le voulez, mais n'oubliez pas, je ne suis qu'un homme


------------------------------------------------------------------------------

serai jamais ton amant
serai jamais ton homme

je t'aime, et te désire pourtant
jour après jour, nuit après nuit
suis ton esclave errant
ma douce et tendre Virginie

mais c'est, amour interdit
c'est pas bien, l'on dit
serai pas ton amant, monde pourri
c'est pas bien, j'ai admis

suis vieux, tu es si jeune
suis usé, fatigué, ridé
toi tu es belle, trop jeune
fallait décider, devait m'effacer
tu dois vers la vie t'envoler
ai pas le droit de t'enchaîner

alors moi qui ne sera jamais ton amant
cet amour dans mon coeur, l'ai enfoui
il est là , heureux, calme maintenant
il dort, il repose, mais point ne s'ennuie

jamais nos corps et nos coeurs réunis
n'illumineront, embellirons la nuit
jamais, tu seras dans mes bras gourds
haletante dans une couche aux draps lourds

oui moi, qui n'entendra pas ce cri
qui te fera d'une vierge, une femme
oui moi, je me le suis promis
moi qui brûle dans les flammes

même, si jamais nos corps emmêlés
ne ferons dans l'espace le dessin
de l'amour et du don enflammés
suis moi d'une chose certain

je vais lutter, gratter, comme un manant
une seconde, une minute, une heure
un jour, un mois, cumulés des ans
pour qu'un jour, dans l'ensoleillement

avec ton doux sourire, et ton regard aimant
tu dépose dans mes bras, ton premier enfant
tu sera Eve, je deviendrais Adam
alors mon amour pour toi défiera le temps


----------------------------------------------------------------------------


Pour toi je serais

le vent,
petit ouragan alizés ou bise
câlin froid chaud fort te caressant
sur ton front tes joues déposerai des bises
sur ton corps je me ferai chaud et même brûlant

Pour toi je serais

l'eau,
torrent rivière fleuve mer
je serais caressante ondulante
sur ton corps adoré je me glisserai
sans vergogne mouillerait ton intimité

Pour toi je serais

le feu,
étincelle puis incendie volcan
je te réchaufferais soleil je serais
ondoyant sur ton corps bronzé
te faisant déesse du temps

Puis un jour
Pour toi je serais

la terre,

celle que tu auras foulée de tes pieds bénis
celle qui t'auras portée ma douce Virginie
et un jour que j'espère lointain, très lointain
l'on me fendra tel un fruit carmin

ton corps béni entre mes bras sera déposé
lentement sur toi je me refermerais
ainsi, bien que notre amour fut réprouvé
nous serons amants pour l'éternité

-------------------------------------------

voilà j'ai voulu résumer tout l'amour que j'ai pour une jeune fille

Ozan

novembre 2004
falak
Messages : 44
Enregistré le : mar. mai 13, 2008 4:08 pm

Messagepar falak » lun. déc. 15, 2008 12:37 pm

Salam

Alors la j'ai les yeux grands ouvert papa et je peux dire que virginie a de la chance d'être aimer de la sorte plusieurs femmes aimaient être à sa place ahhh ça oui mais n'oublis pas une chose papa cet amour te fais souffrir et tu vas souffrir jusqu'a quand comme ça hein??????


Falak.

Retourner vers « Musique, cinéma et autres arts »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité