L’enfant marocain à l’honneur

Divers - Firdaous.com

Du 27 février au 1er mars s’est tenue à Casablanca, la 2ème édition du festival national des créations de l’enfant. Organisé par l’Association « Moultaka b’ladi pour la citoyenneté », la direction régionale des Affaires culturelles de Casablanca et la délégation du ministère de la Jeunesse et des Sports, ce festival a permis aux enfants de se retrouver dans un cadre agréable pendant trois jours afin de découvrir tout un univers artistique, et de s’adonner aux plaisirs de l’art.

Une palette d’artistes marocains ont été exposés, et ont reçu de vibrants hommages de la part des organisateurs, comme Abdeladim Chennaoui. Des tables rondes et des conférences ont eu lieu, tous sur le thème de l’enfant marocain.

Et pendant ce même mois de février, un livre marocain pour enfant a été classé dans la liste d’honneur des dix meilleurs ouvrages arabes pour enfant. En effet, l’ouvrage « Raconte-moi le zellige » de l’écrivaine Nadia Benmooussa a été sélectionné par la Fondation Anna Lindh basée à Alexandrie, comme étant un des dix meilleurs ouvrages arabes pour enfants. Cette fondation décerne des prix lors du salon international du livre du Caire. La liste d’honneur ne récompense pas seulement des œuvres pour leur apport littéraire ou leur intérêt au niveau de la création, mais parce qu’ils portent en eux avant tout, des valeurs éducatives réelles, et qu’ils transmettent des notions de fraternité, d’amour et de respect.

Cette sélection a été réalisée après une exposition organisée par la fondation qui a été un véritable succès puisque plus de cent livres ont été exposés, et que plusieurs pays du Monde Arabe y ont participé.

Parût en 2004 aux éditions « Yanboe Livres », et traduit en arabe par Mohamed Belmlih, il raconte les péripéties de Ali et de son maître, qui nous font découvrir la vie et l’histoire du Zellige. « Raconte-moi le zellige », va connaître une large diffusion dans les librairies et les bibliothèques des pays du monde Arabe.

2 thoughts on “L’enfant marocain à l’honneur

  1. red, tu es vraiment raide dans ta mentalité. On apprend toujours des choses intéressantes dans la culture des autres surtout lorsqu’elle est plus avancée que la tienne!
    Dans toutes les cultures il y-a du bon et du mauvais, il faut être sélectifs.

  2. l’enfant marocain serait vraiment à l’honneur si on lui enseignait que les vrais richesses sont celles de son pays et non pas ce ramassis de valeurs qu’apportent ces "nouveaux colons".

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*