Salim Bachi sort un nouveau roman sur la vie du prophète

News et informations arabes - Firdaous.com

Le 4 septembre prochain paraîtra le tout dernier roman du jeune écrivain algérien Salim Bachi : le silence de Mahomet, aux éditions Gallimard, dans la collection blanche. En ce début de ramadhan, il sera sans doute intéressant de découvrir cet ouvrage, qui se déroule vers l’an 600, entre la Mecque et Médine.

Celui qu’on n’appelle plus que comme « l’écrivain algérien le plus talentueux de sa génération », est né en 1971. Son premier roman le chien d’Ulysse est salué par la critique et reçoit trois prix littéraires ce qui n’est pas rien pour un nouveau écrivain. Depuis, tous ses ouvrages sont généralement récompensés. Il a même eu l’occasion de séjourner dans une résidence d’écrivains à la villa Médicis en Italie.

Avec Tuez-les tous, Salim ose dépeindre les derniers instants d’un des kamikazes qui était dans l’un des deux avions du 11 septembre. Il ose, car il sait que le romancier a un droit que l’historien ne peut se permettre : celui de l’imagination. Et c’est cette démarche de romancier, et donc d’être qui crée et imagine, qui semble avoir été sienne pour son dernier opus le silence de Mahomet.

L’histoire du prophète est imaginée sous le regard de quatre proches : Khadidja, sa première femme, son conseiller le plus écouté, Abou Baker qui sera le calife, et Aïcha la plus jeune de ses femmes. Attention cependant, cet ouvrage n’est pas un document historique mais bien un roman, c’est-à-dire une fiction écrite dans un style clair.

A travers ce que nous racontent les quatre personnes qui l’ont le plus côtoyés, le lecteur se fait peu à peu une petite image de ce que fût ce grand prophète : du tout début lorsqu’il naît, à son mariage avec Khadidja, la révélation, son incroyable vie et enfin sa mort.

A lire absolument !

4 thoughts on “Salim Bachi sort un nouveau roman sur la vie du prophète

  1. tu as raison lassina car cela peut mettre la confusion dans les esprit un peu simples et faire que la fiction dépasse la réalité et ainsi donner corps a une nouvelle légende concernant le prophète. Il y-en a déjà assez comme çà. On ne sait plus qu’elle est la vérité à son sujet.

  2. Je pense ke l’histoire du prophète ne doit pas ètre relatée en imaginant les faits, mais en se fondant sur les réels.

  3. ça va faire des remous chez les intégristes intolérants qui ne savent pas faire la différence entre un roman et la religion.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*