Les plats emblématiques des pays du monde arabe

A part la danse, la musique, les costumes traditionnels, les coutumes, la langue, l’histoire, etc… la cuisine fait partie également de ces éléments culturels qui définissent l’identité d’un pays. La culture est dans l’assiette. S’il y a une chose que l’humanité partage, c’est l’importance social du repas où l’échange, le plaisir, la joie…règnent. Pour se mettre en appétit, voici quelques plats emblématiques de cinq pays du monde arabe.

 

  1. Egypte

 

La cuisine égyptienne comprend de nombreux plats typiques d’Afrique du Nord. C’est un mélange de nombreuses spécialités méditerranéennes, surtout syro-libanaises. Les féculents et le riz sont les aliments de base avec de nombreux plats épicés de légumes et de viande. Le thé et le café sont les boissons nationales. Mais, le plat emblématique du pays est le « foul madammas ». Ce sont des fèves bouillis servies chaudes macérées dans de l’huile et du citron. Il existe différentes manières de le cuisiner. Pour le petit déjeuner, il est courant de manger une galette garnie de foul.

 

  1. Maroc

 

La cuisine Marocaine est une cuisine méditerranéenne qui a subi de nombreuses influences : arabe, berbère, juive, Afrique subsaharienne et Asie. Mais malgré cela, le Maroc a su conserver son originalité et ses spécificités culturelles uniques. La cuisine offre une grande diversité de plats : couscous, tajines, méchoui, pastilla… Mais le tajine est le plat emblématique du Maroc et c’est aussi le nom du plat en terre avec son chapeau pointu. C’est un plat quotidien à base de viande, de poulet ou de poisson qui s’accompagne avec du pain. Le tajine est un plat épicé mais pas pimenté et peut prendre de nombreuses formes et peut être préparé avec des légumes de saison.

 

  1. Jordanie

 

Le plat typiquement jordanien considéré comme le plat national est le Mansaf. Il est aussi considéré comme repas de fête : mariage ou le Jour de l’Indépendance. Il est préparé avec des morceaux d’agneau et une sauce à base de yaourt fermenté et séché appelé le jamid. Souvent le Mansaf est servi avec du riz ou un mélange de différents gruaux. Cet ensemble est servi ensuite sur un morceau de pain plat. Le Mansaf est également un plat quotidien fait avec une sauce au yaourt nature pour faciliter le temps de préparation et la cuisson. Il existe plusieurs types de Mansaf avec d’autres viandes comme du poulet ou du poisson ainsi que différentes méthodes de cuisson.

 

  1. Yémen

 

Bien que la cuisine varie selon les régions, le Saltah est considéré comme le plat national du Yémen. Le mot Saltah est à l’origine d’un mot dérivé de salatah qui signifie mélange de légumes. La base de cette recette est un bouillon ou une soupe de viande, de la mousse de fenugrec appelé holba, un mélange de piment, tomates, ail et herbes appelé sahawiq. Les viandes les plus utilisées pour ce plat sont l’agneau et le poulet. Cette soupe est accompagnée de riz, de pomme de terre, d’œufs brouillés ou de légumes. Le pain traditionnellement servi avec le Saltah est appelé mallooga, un pain cuit dans un four en terre cuite similaire au four indien.

 

  1. Algérie

 

L’Algérie possède différentes sortes de plats traditionnels extrêmement riches et variés. Le plat national algérien est le couscous. C’est aussi l’un des plats emblématiques de la cuisine magrébine, juive, africaine et méditerranéenne mais qui varie d’une recette à l’autre. La préparation du couscous algérien varie également selon les régions, les villes, les villages. Il y a des couscous salés et des couscous sucrés-salés. Il est garni de toutes sortes de légumes tels que les pommes de terre, les navets, les courgettes, les carottes, les fèves, les potirons…Il est servi avec du poulet, du mouton, du chameau ou du poisson et accompagné d’un bouillon bien épicé.

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*