Les pays du monde arabe

Nous avons déjà parlé de beaucoup de choses concernant le monde arabe. On se rends compte qu’avec toutes ces informations et toutes celles qui viendront, on n’a pas pris le temps de parler des pays du monde arabe. Beaucoup de gens font l’erreur de catégoriser systématiquement un pays musulman ou arabophone comme étant membre de la ligue arabe. C’est pourquoi aujourd’hui, nous sommes heureux de présenter le monde arabe de manière globale.

 

Les pays

Le monde arabe est composé de 22 pays représentés par l ‘IMA : Institut du Monde Arabe. Ils ont, pour la plupart, l’Arabe comme langue officielle et la population y est majoritairement musulmane même si certaines religions anciennes sont présentes. Il y a aussi d’autres langues parlées dans ces pays. Voici a liste des pays : Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Comores, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Sultanat d’Oman, Palestine, Qatar, Somalie, Soudan, Syrie, Tunisie et le Yémen.

Géographiquement, les pays du monde arabe sont regroupés en 5 espaces régionaux catégorisés comme suit :

  • Le Maghreb : Mauritanie, Sahara occidental, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye
  • La vallée du Nil : Égypte et Soudan
  • La corne de l’Afrique : Djibouti, Somalie et Comores
  • Le croissant fertile : Palestine, Liban, Jordanie, Syrie et Irak
  • La péninsule Arabique : Arabie saoudite, Yémen, Oman, Émirats arabes unis, Qatar, Bahreïn et Koweït

 

La population

D’après des études en 2014, la population Arabe est estimée à 378 millions, et elle ne cesse de se multiplier. Les pays Arabes sont au cœur d’une transition démographique. On observe une hausse de la fécondité des femmes, c’est-à-dire une augmentation du taux de natalité. Comme le cas de la Tunisie, on observe une fécondité de 2,5 enfant par femme en 2014. Et pour le cas d’Egypte, il y a un problème même de surpopulation, des Egyptiens vivent sur un territoire étroit. Mais il y a quand même des exceptions comme le cas du Liban.

D’une part, malgré cette augmentation de la population, environ 40% vit en-dessous du seuil de pauvreté en 2009 d’après un rapport du Programme des Nation Unies pour le Développement (PNUD) et de la ligue Arabe. D’autre part, face à cette démographie croissante, les villes du monde Arabe s’organisent pour des projets d’urbanisation et priorisent les infrastructures de qualité. Notamment, les systèmes de distributions de l’eau, de l’énergie, le traitement des déchets et les réseaux de transport. Tout cela pour assouvir au besoins de la population.

 

La politique

Les pays du monde arabe constituent une vaste entité géopolitique aussi diverse que diversifiée. La ligue arabe, officiellement nommée « Ligue des Etats arabes », est fondé le 22 mars 1945 au Caire par sept pays. Elle est maintenant composé par les 22 Etats membres qu’on qualifie de monde arabe. L’organisation de la ligue arabe repose sur quatre organismes :

  • Le sommet des chefs d’Etat
  • Le conseil des ministres
  • Les comités permanents
  • Le secrétariat général

Les Etats arabes se divisent en Républiques et Monarchies. L’adhésion à la ligue est régie par des chartes et à certaines conditions dont les principales sont d’être un pays arabe (dont la langue officielle ou co-officielle est l’arabe) et indépendant. Chaque candidature est soumise au conseil de la ligue qui acceptera l’adhésion s’il y a unanimité (article 7 de la charte). Les décisions adoptées devront être appliquées par les pays membres.

 

L’économie

 Le monde arabe est bien connu par sa production de pétrole, on y retrouve notamment quelques-uns des principaux producteurs mondiaux : Qatar, Émirats, Koweït et Bahreïn. Malgré cela, on remarque une répartition assez inégale des richesses car le monde arabe abrite quelques pays les plus pauvres du monde. On y trouve également des pays riches, comme le Qatar qui est l’un des 10 pays les plus riches du monde. Le monde arabe est donc divisé en deux parties distinctes sur le plan économique, les pays qui ont du pétrole et ceux qui n’en ont pas.

L’ensemble du monde arabe, s’il était considéré comme un pays, afficherait un PIB d’environ 1800 milliard de dollars dont l’Arabie Saoudite avec son PIB de près de 654 milliard de dollars (2015). Le PIB moyen par habitant s’élève à environ 6200$ si on regroupe tous les pays. Mais pour souligner la différence, le PIB/habitant le plus élevé est celui du Qatar avec environ 140 000$ en 2013 tandis que celui de la Somalie est d’environ 600$.

 

La Géographie

La superficie du monde arabe est de 13,3 millions de kilomètres carrés, soit 3 fois la superficie de l’Union Européenne et 8,9% de la surface des terres émergées du monde. Bahreïn est le plus petit Etat arabe avec 707 km² et l’Algérie est le pays le plus vaste avec une superficie qui s’étend jusqu’à 2 381 741 km².

Le sol arabe renferme les plus grandes réserves en pétrole et en phosphate dans le monde.

D’après les géographes, à part les cinq espaces régionaux qui forment les pays du monde Arabe, ils peuvent être également regroupés en deux espaces régionaux sans les pays de la Corne de l’Afrique :

  • Maghreb, le couchant : Mauritanie, Sahara occidental, Maroc, Algérie, Tunisie et Lybie. Elle est bordée au nord par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Océan Atlantique et au Sud par le désert du Sahara et traversée par la chaîne de l’Atlas sur plus de 2000 km.
  • Machrek, le levant : Egypte, Soudan, Palestine, Liban, Jordanie, Syrie, Irak, Arabie Saoudite, Yémén, Oman, Emirats arabes unis, Qatar, Bahreïn et Koweït. Par contre pour le cas du Machreck qui désigne l’Orient arabe, les limites géographiques varient considérablement selon les sources, les sensibilités ou les théories.

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*