La vérité brutale sur la Tunisie...

Forum dédié à la Tunisie.
socrate
Messages : 5163
Enregistré le : lun. mai 12, 2008 10:31 am

La vérité brutale sur la Tunisie...

Messagepar socrate » dim. janv. 23, 2011 3:49 pm

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Effusion de sang, des larmes, mais pas de démocratie. Ce bouleversement sanglant n’est pas nécessairement le prélude à l’avènement de la démocratie...

La fin de l’ère des dictateurs dans le monde arabe? Certes, ils tremblent dans leurs bottes au Moyen-Orient, les cheikhs et les émirs bien nantis, les rois dont un très vieux en Arabie saoudite et un jeune en Jordanie, et les présidents – un autre très vieux en Egypte et un jeune en Syrie – car ce qu’il s’est passé en Tunisie n’était pas censé se produire. Des émeutes pour le prix de la nourriture en Algérie aussi, et des manifestations contre la hausse des prix à Amman. Sans parler des dizaines d’autres morts en Tunisie, dont le despote a cherché refuge à Riyad – la même ville où un homme appelé Idi Amin a jadis cherché refuge. Si cela peut arriver à cette destination des vacances, en Tunisie, cela peut arriver n’importe où, n’est-ce pas? Ce pays a été vanté par l’Occident pour sa «stabilité» quand Zine el-Abidine Ben Ali le dirigeait. Les Français, les Allemands et les Britanniques, osons le dire, ont toujours fait l’éloge du dictateur pour être l’«ami» de l’Europe civilisée qui garde avec une main ferme tous ces islamistes.
Les Tunisiens n’oublieront pas cette petite histoire, même si nous aimerions qu’ils le fassent. Les Arabes avaient l’habitude de dire que les deux tiers de l’ensemble de la population tunisienne – sept millions sur 10 millions, soit pratiquement la population adulte – a travaillé d’une façon ou d’une autre pour la police secrète de M. Ben Ali. Ils doivent avoir été dans la rue aussi, alors, pour protester contre l’homme qu’on aimait encore la semaine dernière. Mais ne vous excitez pas trop. Oui, les jeunes Tunisiens ont utilisé l’Internet pour se mobiliser – en Algérie, aussi – et l’explosion démographique des jeunes (nés dans les années 80 et 90 qui sont sans emplois après l’université) est dans la rue. Mais un gouvernement d’ «union » nationale doit être formé par Mohamed Ghannouchi, un satrape de M. Ben Ali pendant près de 20 ans, une paire de mains sures qui a nos intérêts – plutôt que les intérêts de son peuple – à cœur.
Je crains que cela va être la même vieille histoire. Oui, nous aimerions avoir une démocratie en Tunisie – mais pas trop de démocratie. Rappelez-vous comment nous voulions que l’Algérie soit démocratique au début des années 90?
Puis, quand il semblait que les islamistes allaient gagner le deuxième tour du scrutin, nous avons soutenu l’armée pour qu’elle suspende les élections et qu’elle écrase les islamistes, ce qui a provoqué une guerre civile qui a fait 150 000 morts.
Non, dans le monde arabe nous voulons l’ordre et la stabilité. Même dans l’Egypte corrompue de Hosni Moubarak, c’est ce que nous voulons. Et nous y parviendrons en Tunisie.
La vérité, bien sûr, est que le monde arabe est tellement dysfonctionnel, sclérosé, corrompu, humilié et sans pitié – n’oubliez pas que M. Ben Ali désignait les manifestants tunisien de «terroristes» que la semaine dernière – et donc incapable de tout progrès social ou politique, que les chances qu’émergent des démocraties efficaces du chaos au Moyen-Orient se situent autour de zéro pour cent.
Le travail des potentats arabes sera ce qu’il a toujours été – «gérer» leur peuple, le contrôler, maintenir le couvercle, aimer l’Occident et haïr l’Iran.
En effet, que faisait Hillary Clinton la semaine dernière pendant que la Tunisie brûlait? Elle disait aux princes corrompus du Golfe que leur travail était de soutenir les sanctions contre l’Iran, de faire face à la République islamique, de se préparer à une nouvelle attaque contre un Etat musulman après les deux catastrophes que les États-Unis et le Royaume-Uni ont déjà infligé à la région.
Le monde musulman – du moins sa partie située entre l’Inde et la Méditerranée – est dans un état lamentable. L’Irak a un pseudo-gouvernement qui est maintenant un satrape de l’Iran, Hamid Karzaï n’est pas plus que le maire de Kaboul, le Pakistan est au bord de la catastrophe, l’Égypte vient de sortir d’une autre élection truquée.
Et le Liban … Eh bien, le pauvre vieux Liban n’a même pas un gouvernement. Le Sud-Soudan – si les élections ne sont pas truquées – est peut-être une petite lueur, mais il ne faut pas trop parier sur lui.
C’est le même vieux problème pour nous en Occident. On profère le mot «démocratie» et qu’on est tous pour des élections propres – à condition que les Arabes votent pour ceux que nous soutenons.
En Algérie il y a 20 ans, ils ne l’ont pas fait. En « Palestine » non plus. Et au Liban, en raison de l’accord dit de Doha, ils ne l’ont également pas fait. Alors on les punit, on les menace, on les met en garde contre l’Iran, et on attend d’eux qu’ils ferment leur gueule quand Israël vole plus de terres palestiniennes pour ses colonies en Cisjordanie.
Il y a une ironie terrible dans le fait que le vol, par des policiers, des fruits d’un ex-étudiant – et son suicide à Tunis – aient provoqué tout cela, tout au moins parce que M. Ben Ali a tenté sans succès d’obtenir le soutien public en visitant le jeune qui agonisait à l’hôpital.
Pendant des années, ce damné avait parlé d’une « libéralisation lente » de son pays. Mais tous les dictateurs savent que c’est au moment où ils commencent à libérer leurs compatriotes de leurs chaînes qu’ils sont le plus en danger.
Et on a vu les Arabes se comporter en conséquence. A peine Ben Ali s’était envolé en exil que les journaux arabes, qui avaient caressé son poil et ciré ses bottes et reçu son argent pendant tant d’années, se sont mis à le vilipender. «Mauvaise gouvernance», «corruption», «règne autoritaire», «un manque total de droits de l’homme », disent maintenant leurs journalistes. Rarement les mots du poète libanais Khalil Gibran n’ont été si douloureusement précis: «Il faut plaindre le peuple qui accueille son nouveau maître avec fanfares, lui fait ses adieux par des huées, que pour en accueillir un nouveau avec de nouvelles fanfares. »
Bien sûr, tout le monde baisse désormais les prix – ou promet de le faire. L’huile et le pain sont l’aliment de base des masses. Les prix vont baisser en Tunisie en Algérie et en Egypte. Mais pourquoi devraient-ils être si élevé en premier lieu?
L’Algérie devrait être aussi riche que l’Arabie saoudite - elle a du pétrole et du gaz – mais ce pays possède l’un des pires taux de chômage au Moyen-Orient, pas de sécurité sociale, pas de retraite, rien pour son peuple parce que ses généraux ont planqué la richesse de leur pays en Suisse.
Et la brutalité policière. Les chambres de torture vont continuer. Nous allons maintenir nos bonnes relations avec les dictateurs. Nous allons continuer à armer leurs armées et leur exiger de chercher la paix avec Israël.
Et ils feront ce que nous voulons. Ben Ali a fui. L’Occident cherche maintenant un dictateur plus souple en Tunisie – un « homme fort bienveillant», comme les nouvelles agences aiment désigner ces hommes affreux.
Et les tirs vont continuer – comme c’était le cas hier en Tunisie – jusqu’à ce que « la stabilité » soit restaurée.
Non, tout compte fait, je ne pense pas que l’ère des dictateurs arabes soit terminée. Nous veillerons à ce que ce ne soit jamais le cas.

Affaire à suivre...

oumayma19
Messages : 1006
Enregistré le : dim. sept. 07, 2008 4:40 pm

Messagepar oumayma19 » dim. janv. 23, 2011 8:29 pm

Salam Socrate,

Lecture trés interessante, effectivement tout est vraie, mais malheureusement, nous ne pouvons l'éviter, même si nous veillerons, comme tu l'as dit en dernier, y a bien d'autres pire que le dictateur Ben Ali, qui volent et écrasent leurs peuples, et celui-ci (le peuple) regarde et attend jusqu'au jour ou ça explose, mais sa sera trop tard, le plus malheureux dans l'affaire c'est les pauvres gens démunis, quand aux riches ils ont déja assurés leurs arrières pour vivre la belle vie n'importe où. SALAM
socrate
Messages : 5163
Enregistré le : lun. mai 12, 2008 10:31 am

Messagepar socrate » dim. janv. 23, 2011 9:22 pm

Salam Oumayma,

عندما تتوفر الارادة ترتسم الطريق دوما
(Quand il y a une volonté, il y a toujours un chemin)
Akyrelle
Messages : 15
Enregistré le : dim. janv. 16, 2011 4:19 am

Messagepar Akyrelle » lun. janv. 24, 2011 12:50 am

Salam :)

Lecture très intéressante, merci beaucoup !
oumayma19
Messages : 1006
Enregistré le : dim. sept. 07, 2008 4:40 pm

Messagepar oumayma19 » lun. janv. 24, 2011 11:53 am

socrate a écrit :Salam Oumayma,

عندما تتوفر الارادة ترتسم الطريق دوما
(Quand il y a une volonté, il y a toujours un chemin)
Salam Socrate,

Mais malheureusement, la volonté n'est pas donné à tous, ceux qui l'ont sont rares de notre époque, mais Allah inch allah est avec ceux qui l'ont cette volonté et leur ouvre le chemin, jamais se désespérer croire en ALLAH et LUI au moins n'oublie pas ceux qui croivent et comptent sur LUI , Salam
tranier
Messages : 15
Enregistré le : jeu. déc. 09, 2010 9:46 pm
Localisation : France

Messagepar tranier » mar. janv. 25, 2011 5:43 pm

salam à tous!

oumayma19, je sens beaucoup de pessimisme, voire de résignation dans tes propos. Ce n'est pas l'impression que donnent les gens de la rue, jeunes et vieux, homme et femmes.

Cordialement à tous.
tranier
Messages : 15
Enregistré le : jeu. déc. 09, 2010 9:46 pm
Localisation : France

Messagepar tranier » mar. janv. 25, 2011 5:46 pm

... Et grand merci, bien sûr, à Socrate pour son analyse. Passionnant pour les occidentaux qui, comme moi, découvrent beaucoup de choses.

salam
oumayma19
Messages : 1006
Enregistré le : dim. sept. 07, 2008 4:40 pm

Messagepar oumayma19 » mar. janv. 25, 2011 8:33 pm

Salam tranier et à vous tous,

Tranier, tu dis que je suis pessimiste, on ne nait pas pessimiste, mais on le devient, quand tu vois qu'un pays est indépendant depuis presque un demi siècle, et que son peuple crie famine, je crois que tu ne vois pas l'optimisme devant toi.

Une seule chose, comme je l'ai déja dit, prions ALLAH le tout puissant de ne pas oublier les démunis, nous ne devons compter que sur LUI.

Salam à tous
tranier
Messages : 15
Enregistré le : jeu. déc. 09, 2010 9:46 pm
Localisation : France

Messagepar tranier » mar. janv. 25, 2011 9:13 pm

Courage Oumayma!
Même si les Français ont fait parfois dériver la crise tunisienne en affaire politique interne avec les déclarations pour le moins maladroites, sinon choquantes de la Ministre Alliot-Marie, tous, dont je suis, suivent les événements avec beaucoup d'émotion, d'admiration et de respect pour le peuple tunisien et sa jeunesse ardente et patriote.
Courage Oumayma! Confiance en l'avenir! La victoire, personnelle ou collective, est toujours possible!
Salam
oumayma19
Messages : 1006
Enregistré le : dim. sept. 07, 2008 4:40 pm

Messagepar oumayma19 » jeu. janv. 27, 2011 10:07 am

Salam Tranier et vous tous,

INCH ALLAH , YA RABBI SALAM
abroz
Messages : 2
Enregistré le : ven. sept. 30, 2011 12:25 pm

Messagepar abroz » ven. sept. 30, 2011 5:32 pm

peut être faut-il attendre pour voir de quoi demain sera fait !
mais les opportunistes sont nombreux en Tunisie . Et il y en a qui sont sans scrupule !ils veulent déjà avoir leur part dans la place politique alors qu'ils ont ô combien léché les pieds de l'ancien régime !

Retourner vers « Forum de la Tunisie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités