Ecoles et universités en Algérie

Algérie, espace algérien de Firdaous.com

Depuis 1970, l’école est devenue obligatoire pour tous les enfants de 6 à 15 ans. Aujourd’hui, la plupart des enseignants sont algériens. L’arabe est utilisé comme langue d’enseignement durant les neuf premières années d’école. A partir de la 3e année, le français est instruit et c’est aussi la langue d’enseignement pour les cours de sciences. Les élèves peuvent par ailleurs apprendre l’anglais, l’italien ou l’espagnol.

L’éducation est dispensée gratuitement jusqu’à l’université. Après les neuf années d’école primaire, les élèves peuvent aller au lycée (secondaire) ou dans une institution d’enseignement professionnel. Le lycée propose deux programmes : général ou technique. À la fin de la troisième année du secondaire, les élèves passent le baccalauréat, un examen qui, si réussi, leur donnera accès aux études à l’université.

Etant donné que près de 60 % des Algériens ont moins de 20 ans, le système éducationnel arrive difficilement à répondre aux besoins. Certaines écoles sont obligées de mettre en place un système de roulement : un groupe d’élèves va à l’école le matin, l’autre l’après-midi. Eduquer les enfants des zones isolées est un autre défi auquel essaye de faire face le gouvernement.

La plupart des universités dispensent les cours en français. Presque tous les étudiants étrangers sont dans des universités d’Etat. Les universités algériennes sont nombreuses. Chaque Wilaya a son université. Le nombre d’étudiants étrangers inscrits en 2002-2003 est estimé à plus de 80.000. Les universités algériennes les plus importantes sont l’Université d’Alger, l’Université de Constantine, l’Université d’Oran et l’Université des sciences et technologies d’Oran.

Le service s’occupant des oeuvres universitaires est l’O.N.O.U (office national des oeuvres universitaires). A travers ce service, l’état algérien permet à un étudiant inscrit dans une université algérienne d’obtenir une bourse, le transport, la restauration et une prise en charge des activités sportives et culturelles.

Retrouvez la liste de chaque université de l’Algérie en téléchargeant l’annuaire des universités et instituts algériens.

Arts et littérature en Algérie >>

114 commentaires sur “Ecoles et universités en Algérie

  1. Salam aleykoum
    J’ai bientôt 18 ans, et j’aimerais passer mon bac en algérie en passant directement par la Terminale car j’ai déjà étudié ma seconde et ma première en France. Est-ce possible ?
    Et je me demandais si en ne parlant que français, je pourrais réussir à suivre les cours ?

    Votez : (0)(0)
  2. Que l Algérie s occupe avant tout de ses propres étudiants avant d accueillir ceux des autres pays.. Commencer à donner une bourse décente a l étudiant algerien , des profs de très bon niveau qui doivent produire ecrire des ouvrages , communiquer , faire de la recherche ( ce sera inscrit dans le contrat de travail lors de leur recrutement ), des conditions matérielles de vie répondant aux normes internationales, ( résidence de qualité, un etudiant par chambre , bonne nourriture, soins medicaux acceptables , transports toujours disponibles , des bibliothèques informatisees enrichies tous les 5 ans , un pc pour tout nouveau bachelier . Voila le programme avant d accueillir des etudiants etrangers.

    Votez : (1)(1)
    • #Altujjar bonsoir,
      Je suis d’accord avec une partie de ce que vous avez dit mais pas d’accord aussi avec une autre.
      Je pense que le fait que les études soient gratuites en Algérie soit l’une des cause les plus importante de l’état dans lequel se trouvent nos universités, la médiocrité de l’enseignement et des programmes.. c’est ce qui à pousser nos étudiants à ne plus connaitre la valeur et l’imporrance de ces études mais aussi à oublier combien ils sont chanceux d’avoir la possibilité, rien qu’en obtenant le bac, d’accéder à des études supérieurs… je pense que le vrai problème quant à l’état des universités, des cantines et des dortoirs soit partagé encore une fois entre une gouvernance qui ne se préoccupe que de son propre bien être sans le moindre contrôle (un peu à l’image du pays) et des étudiants qui pour exprimer le malaise qu’ils vivent et une depression et une colère silencieuses provenant d’un futur incertain se dechainent sur ce qu’ils appellent  » propriétés de l’état » et cassent et abîment tous sur leur chemin..

      Votez : (1)(0)
  3. salut je m’appele Alima Kouyate nationalité malienne j’ai eu mon bac en 2014 et j’ai deux diplôme en licence au mali 1 en gestion des ressources humaine et l’autre en droit prive si vous pouviez m’aide actuelment je suis en Algérie ici mais je connais nul part s’il vous plait

    Votez : (4)(0)
  4. Slt je suis etudiant en licence 2 genie informatique en guinee connakry, je veux poursuivre mes etudes en algerie aidez moi svp

    Votez : (4)(0)
  5. moi c’est Alpha Amadou je fais la licence en guinée Conakry département génie industriel et maintenance(GIM) je veux continuer mes études en Algérie si j’arrive a avoir l’opportunité

    Votez : (1)(3)
  6. bsr je suis gabonaise j’aimerai poursuivre mes etudes superieur a l’universite de constantine apres mon bac.svp quelles sont les demarches a suivre’?

    Votez : (13)(0)
  7. Bonjour! Je suis etudiant diplome en gestion touristique a l’ecole superieure du tourisme et de l’hotellerie de Guinee-Conakry. Je l’intention de poursuivre mes etudes en Algerie dans le domaine de journalisme aussi je ne dispose assez de moyen financier,quand dites vous ainsi?

    Votez : (3)(0)
  8. Bonjour je suis Mauritanie j’ai eu mon bac et j’aime l’inscription en Algérie pour continuer mes études quand vous aider moi s’ils vous plaît

    Votez : (1)(14)
  9. Je suis actuellement en terminale et pour mes études superieures je serais tres interessé pour les faire à l’université de Alger. Néanmoins je ne sais pas qu’elle démarche faire et qu’elles sont les conditions d’etre accepter (je suis double nationalité: francaise et algerienne)
    J’espere que vous pourrez m’aider

    Votez : (22)(0)
  10. j aime l’algerie et je tient a y etre bientot pour poursuivre mes etudes universitaire en medecine. des conseil. mes seront. le bienvenue

    Votez : (1)(1)
  11. bsr saha ftourkom je suis farah de ghazaouet suis étudiante en master 2 français option didactique oui vous avez raison pour le commentaire merci

    Votez : (1)(0)
  12. pour moi l ecole algerienne continue toujours de produire des genies que l on ne voit pas et qui sont perdus un peu partout ici et ailleurs par contre qu on eduque pas ses enfants a la maison l ecole ne pourra rien faire c est pour cela que la generation du bac 2013 sans generaliser est une bande de voyous

    Votez : (5)(0)
  13. je suis une Etudiante en économie option monnaie finance banque je cherche une école a Alger pour continue le master

    Votez : (1)(0)
  14. je suis un pakistanais et je veux étudier en Algérie .. quelle est la procédure pour obtenir l’admission dans une université algérienne? s’il vous plaît me guider pour cela. Merci

    Votez : (5)(0)
  15. Une question me trotte la tête, j’ai passé mon BEM Algérien et Français car je suis dans le privée, je vais bientôt aller au lycée, j’ai deux choix faire le prgramme français ou algérien. Ma question est est-ce que les université Algérienne acceptent les diplômes français ,merci de me répondre!

    Votez : (1)(0)
  16. Bjr à vous,moi aussi je suis tombée par hasard sur ce site,comme bcp j’ai fréquenté l’école et l’université Algérienne, méme si je reconnais que ce n’était pas la grande joie,je ne peux pas être ingrate comme la plus part des auteurs des commentaires que j’ai lu .j’ai réussi Dieu merci, en partie grâce à mes propres efforts et en grande partie grace à la gratuité de l’enseignement chez nous, si ce n’etait pas le cas ,comme dans plusieurs pays que certains d’entre vous ont vanté, je n’aurai jamais pu accedé à la post-graduation;et si vous déduisez que je n’avais pas les moyens financiers,vous pouvez déduire raisonnablement que le "piston" non plus . Ceci pour vous dire que celui qui veut aller loin ménage sa monture comme dit le proverbe, maleureusement,il faut reconnaitre que nos enfants et nos jeunes ne font pratiquement aucun effort,ils attendent que tout soit servi par l’ecole et encore mm ce qu’on leur sert , reste sur papier jusqu’aux jours des examens et c’est le papier qu’ils sortent pour déverser le contenu sur la feuille d’examen ,autrement dit, ils trichent.Sur un plan stratégique et pédagogique l’ecole Algerienne a beaucoup de carrences oui et il ya beucoup a faire et a refaire,pourtant ceux parmis nous et nos enfants qui ont réussi, c’est grace à elle et ceux qui ont échoué c’est d’abord grace à eux.je me permets de faire une remarque à titre d’exemple, à certains de nos amis étudiants qui ont publier des commentaires avec des fautes d’orthographe et de conjugaison innacceptable,si vous êtes parvenus au niveau universitaire,vous ne pouvez pas vous permettre des fautes pareilles et à ce stade, vous n’avez pas besoin d’ecole pour vous perfectionner!!!! Alors?

    Votez : (3)(1)
  17. bonjour à vous, mes frères et soeurs. je suis tombée par hasard sur ce site. très franchement, je suis d’accord avec tout ce qui est dit. j’ai 38, ingénieur en informatique, excellente dans tous les domaines (langues, sciences, maths, physique, …) j’ai suivi des études en informatique et j’ai atterri dans un centre de formation professionnelle à enseigner des gens sans aucun bagage ni linguistique, ni intellectuel, ni rien du tout. je sens mes capacités se dégrader de jour en jour. j’ai passé des concours d’accès au magister, pas possible avec le nouveau programme. ce que je voudrais maintenant, c’est préparer une autre licence en droit, au moins je me sentirai vivre de nouveau, car étudier c’est ce que je sais faire le plus. pouvez-vous me dire si les inscriptions ne sont pas closes? merci. vive l’Algérie, malgré tout.

    Votez : (3)(1)
    • Je te reconnais , j espere que tu vas bien. Je cherchais les horaires de prieres et j ai lu ces commentaires. L universite algerienne forgent des hommes et des femmes. Bonne chance.

      Votez : (1)(0)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*