Le mariage marocain

Maroc, espace marocain de Firdaous.com

Au Maroc le mariage est un évènement traditionnel très important. Le mariage marocain, célèbre pour ces célébrations très joyeuses, est lié à de fortes coutumes ancestrales. Nous allons voir quels sont les coutumes du mariage marocain, comment celui-ci se déroule, ainsi que ses musiques et danses qui font tout son charme.

Les coutumes du mariage marocain

Pour les marocains qui considère le mariage comme un véritable patrimoine culturel, il est très important de faire perdurer les traditions et coutumes ancestrales. Le processus démarre avec la Khotba (les fiançailles), période durant laquelle le marié offre de nombreux cadeaux, comme des bijoux et des vêtements, à la mariée. C’est à ce moment que la famille du futur marié doit demander la main de la future mariée à sa famille. Si la famille de la mariée accepte, les deux familles se mettent ensuite d’accord sur l’organisation du mariage. Ils doivent alors définir la dot de la mariée, le coût du mariage, ainsi que la date de la cérémonie.

Après la Khotba, une cérémonie regroupant les deux familles est organisé pour finaliser le mariage. Le certificat de mariage est alors effectué par un Adoul, accompagné de deux témoins. Une fois la cérémonie terminée, un grande soirée est organisé. On y mange copieusement, on y écoute de la musique traditionnelle, et on y danse.

Le déroulement du mariage

Une journée traditionnelle de mariage se déroule en plusieurs étapes. La première cérémonie est appelé la cérémonie du Hammam, où la mariée prend un bain public de lait avec une femme de la famille. Cette cérémonie est censé purifier la mariée.

Une fois la cérémonie du Hammam terminée, la mariée doit porter une robe traditionnelle verte et des motifs en henné sont peints sur ses mains et des pieds. Lors de cette cérémonie organisée par les femmes proches de la mariée, on y danse et on y chante de façon traditionnelle.

Ensuite, le marié doit faire des cadeaux appelé la cérémonie du Hdia à son épouse. Il lui offre généralement des bijoux ou des vêtements, ou même de la nourriture. Ensuite les mariés rentrent chez eux accompagnés de chants et de youyous.

Puis le jours de la cérémonie la mariée va chez le coiffeurs accompagnée d’autres femmes de la famille pour se préparer à cette prestigieuse soirée. Puis la soirée commence aux alentours de 21h. Les mariés sont assis sur de grandes chaises, entourés des invités qui mangent, chantent, et dansent. La cérémonie dure toute la nuit. Cependant les festivités durent toute la semaine suivant le mariage.

Si aujourd’hui le Maroc est un pays moderne, certaines traditions ancestrales, comme celle du mariage, demeurent sacrées. Aujourd’hui, les jeunes marocains continuent de faire perdurer les coutumes de leurs aînés.

10 commentaires sur “Le mariage marocain

  1. Salam!
    Personnellement je voudrais bien me marier avec ma moitié! Comme personne au monde n’a pu faire grâce à mes yeux jusqu’à maintenant , j’attendrais avec patience l’au-dela ! Là où la vie sera éternelle et vrai!

    Votez : (3)(0)
  2. j ai fait le bon mariage malheureux mon ex il ma fait que le mal j ai l aider pour tout m occuper des enfant je travaille a la maison l intérieur comme a l’extérieur mais il voix rien que l argent qui entre au foyer

    Votez : (0)(2)
  3. Je pense que vous avez pas lu ce que j’ai dit. Moi je ne parle même pas de la fête de mariage. Mais de la demande religieuse. Simple sans rien. Je demande si la femme peut aider son futur époux pour construire leur maison si l’homme est pauvre. Voila ma question.

    Votez : (3)(0)
    • Salam alykoum je pense que la femme qui souhaite aider son mari dans le cadre du foyer aura que des hassanat pour ma part on travaille tous les deux et je participe a tous les frais car il n’est pas possible de laisser mon mari dans la misère avec son maigre salaire mais hamdoulah la baraka est avec nous

      Votez : (2)(0)
      • salam y a tradition et religion,on n’est pas obligé de faire la féte si on est pauvre,un mariage amour et simple comme la loi islam ça vaut plus que de l’or.l’honneur on l’a devant dieu ,pas devant des etres humain.notre cher prophete a eu une richesse devant dieu,mais il etait pauvre ,il a bien épousé une femme riche qui etait tout pour lui ,et il l’a trés bien respecté .y a certain tradition ,ç’est comme si on vend la fille ,l’homme doit deballer son compte.

        Votez : (2)(0)
  4. Je ne parle pas du carnaval. Je sais pas si votre répliqué est lié à ma réponse. Mais moi je parle de pouvoir crée un foyer. Donc un endroit où vivre. La femme a le droit d’aider son futur époux si elle est riche et que l’homme non?

    Votez : (0)(0)
  5. Salam aleikoum dsolé mais ce mariage ne ressemble en rien a un mariage fait dans la sunna ! Musique, danse ,youyou, sans parlé des excés dans les parure de la marié et le cout du mariage craignez Allah et revenez au Haqq

    Votez : (3)(1)
  6. Je me demandais. Si dans le même cas de Khadija et le prophète SAW la femme est plus riche que l’homme. Est-ce que la femme a le droit d’aider cette homme pour qu’il puisse avoir un foyer pour le futur mariage a venir?

    Votez : (0)(1)
  7. Je tiens a signaler que la khotba ne veut pas dire fiançailles et lors de la rautba on n’offre ni cadeau ni bijoux. Ca c’est seulement le soir du helal.

    Votez : (4)(0)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.