Constantine, la cité phénomène

Divers - Firdaous.com

Nous respirons notre quotidien dans une merveille de la nature surnommée jadis la ville de Cirta et appelée de nos jours ‘’la ville des ponts suspendus et des savants’’, Il s’agit de la métropole du nord-est de l’Algérie et la ville où l’homme est plus haut que l’aigle comme disait Constantin…c’est la ville de Constantine qui, assise sur un magnifique rocher, se présente d’une manière typique et originale, ce qui lui a permis d’être autrefois une forte ville phénicienne et symbole de la culture arabo-andalouse sur le plan de l’élégance et la cuisine constantinoise bonne et raffinée.

Constantine est en troisième position en termes de population, elle estime plus de 840 000 habitants, tandis que son architecture règne et nous donne l’impression que c’est une vraie citadelle de l’Europe, parmi ses chefs-d’œuvre nous comptons le musée nationale Cirta, le théâtre, Le monument aux morts, l’université Mentouri, qui est dessinée par le fameux architecte Brésilien Oscar Niemeyer, l’université de la science islamique l’Émir Abdelkader, les vielles Médinas la casbah et la Suika ainsi que le palais du Bey.

La situation de la ville elle-même est unique ce qui a nécessité la construction de beaucoup de ponts tels que : la Passerelle Sidi-M’Cid sur le Rhummel, le pont d’El-Kantara, le pont de Sidi Rached, le pont du Diable, le pont des chutes, la passerelle Mellah-Slimane, et le nouveau pont à cordes.

En dernier lieu, Il est à noter que la ville de Constantine a été une forteresse car lors de l’invasion française en 1830 ; la ville citadelle a tenu le coup durant plus de sept longues années et elle n’a été prise qu’en 1837 après un cuisant échec lors de l’expédition de 1836. Des vestiges de cette époque perdurent encore : la Brèche lieu célèbre par lequel sont entrées les Français dans la ville et la Place aux canons ottomans où le général Danrémont tomba…

8 commentaires sur “Constantine, la cité phénomène

  1. oumdjena dit :alaykum selam.les moyens de tsnraport sont le tram 55 (Rogier)faut descendre l’aret Paix.il y a le bus 54,59,64.quand au prix vaux mieux telephoner au numero indique9.

    Votez : (0)(1)
  2. C est la ville de mon enfance, pleins de souvenirs et pleins de moments tres forts. Elle m appele toujours et encore, je repond toujours present et je le serai tant que je suis vivant.
    Esperant qu un jour le chemin des touristes revera le jour

    Votez : (0)(0)
  3. constantine d’aujourd hui n’est plus celle d’avant, malheureusement pour ceux qui y on vecu auparavent la casbah ,souika,rssif,rahbat essoufe,jazarine et sidi jlisse representaient la veritable valeur de cette ville ils sont pratiquement en voie d extinction batisses démolies, le beton a remplacé les anciennes constructions .
    une surcharge humaine envahie cette jolie ville chaque jour favorisant ainsi l’eclosion de multiples fast food ,ainsi tous les commerces qui prealablement exercer des métiers artisanals (nhass majboude,fetla ….)on changer de vocation . les coutumes, malouf , ainsi que la cuisine constantinoise qui venaient ornaient la specificite des constantinois ont été remplaces par les cuisines modernes le rai les tenues d’outre mer …
    IL faut penser a sauver cette ville specifique par ses nombreux cites sauver le monument aux morts sauver les deux parcs naturels djebel el ouahche et le mrije sauver cette ville qui etouffe sous cette maré humaine destructrice cet exces de pollution .
    peut etre que la venue du tramway pourait regler ce probleme en desengorgeant les rues de cette ville comme la deja fait le telepherique . propreté education et maintiens des anciennes coutumes rendraient honorablement la reputation des constantinois . MERCI

    Votez : (1)(0)
  4. Maintenant Constantine est en plein travaux de rénovation et de mis en oeuvre du tramway, elle sera encore plus belle dans quelques années inchALLAH.

    Votez : (1)(0)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*