L’enfant prodige de l’Algérie

Divers - Firdaous.com

Il a souhaité construire avec ses idées un monde arabe solide mais nous ne l’avons pas aidé à répandre ses idées de marque et d’être ainsi suffisamment connu après nous avoir donné les piliers de la civilisation arabo-musulmane, piliers qui nous permettent de vivre honorablement…

C’est le fils obéissant de l’Algérie : Malek Bennabi, le héro de la pensée qui s’est approfondi dans les questions du monde musulman avec une méthode scientifique hautement étudiée, et grâce à sa persévérance, il a publié des livres intitulés : phénomène coranique, les conditions de la renaissance ou le problème des idées dans le monde musulman, ainsi que d’autres livres importants qui devraient être dans chaque maison arabe dans le but de propager la ses idées au sein de la famille. Malheureusement, Malek Bennabi ne fait pas parti du programme scolaire algérien depuis une longue date, il n’est connu que par les étudiants qui se spécialisent ou qui s’intéressent à la civilisation arabo- musulmane, alors que sa méthode à la priorité de faire partie du programme scolaire.

Il a tellement parlé de la civilisation et de ses problèmes à travers une série de livres dont la rédaction a commencé à Paris pour les achever entre l’Egypte et l’Algérie. Il s’est aussi intéressé aux conditions de la renaissance dans le but de contribuer à la résurrection du monde arabo-musulman après l’ère coloniale.

Dans le conflit opposant le courant traditionaliste au courant libéral, nous devons prendre au sérieux les idées de ce grand homme qui survécu à travers ses idées étonnantes en dépit de toute marginalisation pour que nous puissions préserver notre existence en tant que nation arabe possédant un passé honorable et un présent sous-réserve qui a besoin d’une prise en charge réelle de la part des décideurs qui ont beaucoup d’opportunité pour le transformer en un paradis car les idées de ces héros, tels que Malek Bennabi, Ibn Khaldoun et d’autres, ne peuvent que faire progresser notre présent.

Notre nation arabe doit se rendre compte que nos idées sont l’arme qui nous permet, d’une part, de se défendre contre tous nos ennemies et nous ne pouvons en aucun cas créer un bon équilibre que par le brassage de notre passer avec notre présent pour parvenir à un avenir florissant, et d’autres part faire comprendre aux autres que notre civilisation est insérée dans le mouvement universel de l’humanité.

31 thoughts on “L’enfant prodige de l’Algérie

  1. Comme je l’ai dis détrompe toi, je connais très bien ce qui se passe en kabylie, je sais que le mouvement bidon mené par les kabyles cooonnns a permis à l’état de transformer Tizi Ouzou en un refuge aux prostituées pour justement distraire ces kabyles cooonnns, au point où c’est devenu invivable. Je connais à fond les kabyles qui ont réouvert les églises en kabylie. J’espère que ce type de kabyles et ceux qui te ressemblent disparaitront un jour et emporteront avec eux leur ignorance de tout ce qui est bien pour l’humanité dont l’absence de conflits et de guerre. L’ignorance que tu m’attribue est de toutes les façons innofencive et ta grande culture et connaissance est dangereuse car elle revendique un pays dans un pays et ça, ça veut dire massacre et guerre civile comme ce qui s’est passé dans bien d’autres pays. Après la destruction de l’Irak par la faute d’un groupe d’irakien qui ont offert ce grand pays à des gens plus intelligents qui les ont mené en bouriques, bien des irakiens commencent à regretter le temps de Saddam Hussein et de sa dictature. Si tu veux une kabylie autre que celle qu’il y’a maintenant, il faut payer le même prix que l’Irak a payé pour finalement devenir le fantome d’un pays. À cause d’irakiens qui avaient les mêmes idées que les kabyles, l’Irak n’existera plus jamais, c’est un pays perdu à jamais, et ils peuvent bien rêver, il n’y aura pas de pays à la place. Je prie Dieu pour que l’Algérie reste comme elle est et qu’il ne soit jamais permis à ces KABYLES d’en faire un autre Irak pour une question d’identité supposément perdue, rien n’est réellement perdu. Dire que je suis kabyle c’est mon identité avec ma langue ma culture mes traditions. Tu as dis ça. Tous les composantes de cette identité comme tu les décris si bien, existent en algerie, les gens n’ont jamais été privés de les avoir. On n’a pas besoin d’une guerre en algérie pour que toi et tes semblables ressentiez ça. Si vous n’êtes pas capables de le ressentir c’est que vous avez un problème dans vos personnalités, qu’il faut peut être explorer au lieu de chercher les problèmes. Moi en tout cas ainsi que les gens sages on se sens kabyles et fières de l’être. Et pour cela nous n’avons pas besoin de semer le trouble dans notre pays. C’est mon dernier message car je pense que tout ce que j’ai dis te mettra sur le droit chemin si tu prend la peine de lire entre les lignes et de bien comprendre. Tu restera alors sage. Si tu n’y arrive pas ça sera quand même le dernier message car tu ne méritera pas plus que ça.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*