Le festival du raï vient de se terminer

Divers - Firdaous.com

Ramadhan oblige, les festivals se terminent juste avant. Ainsi, la troisième édition du festival du raï de Sidi Bel Abbas (Algérie) s’est terminé en beauté, quelques jours avant le début du ramadhan. Des milliers de spectateurs sont venus écouter les 42 artistes invités à l’occasion par les organisateurs.

Au programme, un émouvant hommage à Ahmed Zergui, un chanteur de raï des années 70 et 80, une soirée avec l’orchestre national de Barbès et de nombreux lauréats ont été désignés parmi les chanteurs. Mohamed Benhabib a obtenu le premier prix, Cheb Allam a obtenu le deuxième prix et cheb Malik, le troisième.

Le public a assisté aux concerts des chebs Mimoun El Abassi, Djillali Amarnas, cheb Hassen, le groupe Magic System et Houari Benchenet.

Mais le temps fort a été l’arrivé de Cheba Zahwania qui a fait sa grande entrée à deux heures du matin sous les applaudissements de la foule. Et elle était nombreuse cette foule : les familles et les jeunes sont venus de Tlemecen, Mascara et Oran.

La ville de Sidi Bel Abbès a annoncé qu’elle souhaiter organiser prochainement un festival international du costume traditionnel.

One thought on “Le festival du raï vient de se terminer

  1. "Il y aura des gens de ma communauté qui déclareront licite l’adultère, le port de la soie pour les hommes, la consommation du vin et les instruments de musique" Al boukhari/Sunan abi daoud

    "Le Prophète a dit que Allâh , vers la fin des temps, transformera ces gens qui ont autorisé , l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique, en singes et en porcs." Al boukhari(n°1888 du sommaire en français)

    Anas ibnu Malik dit que le Prophète a dit : « Deux voix sont maudites dans cette vie et dans l’Au-delà : un instrument de musique dans les moments de joie ou bien un cri poussé dans les moments de malheur. »

    D’après Ibn al-Abbas, le Prophète a dit : « Allâh m’a interdit la consommation d’alcool, les jeux de hasard et al-kouba (instrument de musique qui ressemble à un tambour). »

    D’après Abdillâh ibnu Amar , le Prophète a dit : « Allâh a interdit la consommation du vin, les jeux de hasard, al-kouba et al-khoubeira (une sorte de boisson fermentée) »

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*