Hors la loi crée une polémique

Divers - Firdaous.com

S’il y a un film qui en ce moment crée la polémique c’est « Hors la loi » de Rachid Bouchareb. Alors que le 63ème festival de cannes accueille la dernière réalisation de Rachid Bouchareb, certaines voix s’élèvent contre ce film franco-algérien qui se veut une suite du film Indigène.

Le film retrace les massacres survenus à Setif (Est de l’Algérie) en 1945 et suit des militants jusqu’à Paris en 1961. La polémique enfle de jour en jour car certains politiciens français voient en ce film une « falsification » de l’histoire contrairement à l’Algérie qui applaudit à un film revenant sur une période de l’histoire souvent volontairement occultée par les historiens français.

Né le 1er septembre 1953 à Paris, Rachid Bouchareb travaille d’abord pour la télévision comme assistant de mise en scène. Il y restera jusqu’en 1984. Cinq ans plus tard, il se lance dans la production et s’associe à Jean Bréhart. Ensemble, ils créent la maison de production 3B. Rachid Bouchareb produit ainsi plusieurs films jusqu’en 2006 dont certains sont récompensés lors du Festival de Cannes.

En 1995, il réalise « Poussières de vie » qui est nominé pour l’Oscar du meilleur film étranger. En 2001, son « Little Senegal » reçoit le Prix du meilleur long métrage lors du festival du cinéma africain à Milan. Cinq ans plus tard, il crée un véritable petit raz de marée avec son « Indigènes » distingué lors du festival de Cannes.

Un commentaire sur “Hors la loi crée une polémique

  1. C’est clair la guerre d’Algérie en France et tout ce qui y découle (pieds-noirs notamment), j’ai l’impression que moins on en parle mieux on se porte; malheureusement… Oui, tabou, c’est le mot.

    Votez : (0)(0)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*