Malek Bensmail présente « La Chine est encore loin »

News et informations arabes - Firdaous.com

C’est dans un petit village des Aurès que Malek Bensmail a posé ses caméras le temps d’un film. Un film qui fait beaucoup parlé de lui en Algérie et en France. La Chine est encore loin trace l’histoire d’une petite ville à travers le regard de jeunes écoliers. Les cours des professeurs sont l’occasion pour le documentariste de se questionner sur l’Algérie d’aujourd’hui et les valeurs que l’Etat souhaite transmettre.

Né en 1966 à Constantine, Malek Bensmaïl se fait connaitre en obtenant le premier prix d’un concours national de film amateur. Il étudie le cinéma à Paris et fait un stage à Saint-Pétesbourg. Très attiré par la création du documentaire, il décide de travailler sur l’Algérie uniquement. Les contradictions, les complexités, les demi-teintes mais aussi les codes de la société arabe sont ses thématiques préférés.

Son documentaire « Territoire(s) » sorti en 1996 remporte plusieurs prix tels que le Loupbar à Montréal ou encore le Prix Télévision d’Avança. Distribué aux quatre coins du monde, il permet à son réalisateur de se faire connaître à l’international.

Après plusieurs réalisations comme des portraits de musiciens algériens ou encore une collaboration avec Canal +, Malek Bensmaïl co-réalise un film sur l’ancien Président Algérien Mohammed Boudiaf. Il réalise ensuite « Des vacances malgré tout » qui obtient le Prix du Patrimoine au Festival du cinéma du réel. Il est l’auteur de plusieurs autres projets dont « Le grand jeu » qui fut cependant censuré.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*