Barzakh publie le dernier opus de Maïssa Bey

News et informations arabes - Firdaous.com

Le dernier roman de l’écrivain algérienne Maïssa Bey vient de sortir aux éditions algériennes Barzakh. « Puisque mon cœur est mort » raconte l’histoire d’une femme algérienne qui doit continuer à vivre après l’assassinat de son par des intégristes dans les années 90.

Refusant la loi sur la concorde civile de 1999, la protagoniste de l’histoire décide qu’elle ne peut et ne veut oublier. Pour vaincre sa douleur mais aussi pour ne rien perdre de ses souvenirs, elle décide de tenir un journal où elle écrit à son fils disparu. Petit à petit, la longue tristesse cède à la détermination. La détermination de retrouver les auteurs du crime. Magnifique déclaration d’amour d’une mère à son enfant, ce roman se révèle tendre, triste et très dur.

Maïssa Bey est née en Algérie où elle vit encore. Après avoir effectué des études de lettres françaises, elle a enseigné la langue française dans une ville de l’ouest algérien. Elle est l’une des fondatrices des éditions Chèvre-feuille étoilée.

Auteure prolifique, elle publie romans, nouvelles et textes tant en France qu’en Algérie, mais aussi dans des revues littéraires. En outre, elle a fondé une association de femmes algériennes appelée « paroles et écriture ».

Ses écrits sont souvent remarqués par la presse française et algérienne et elle a été lauréate de plusieurs prix.

Un commentaire sur “Barzakh publie le dernier opus de Maïssa Bey

  1. Je suis étudiante en littérature française université de batna … je viens de faire la connaissance de notre écrivain Maissa Bey j’essaye de la connaitre, connaitre ses ouvres et elle peut être mon sujet de mémoire de master ….

    Votez : (0)(0)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.