Bilan du deuxième Festival international de la littérature et du livre de jeunesse d’Alger

Divers - Firdaous.com

C’est sous le haut patronage de Khalida Toumi, Ministre de la culture, que s’est ouvert samedi 20 juin, le deuxième festival international du livre et de la littérature de jeunesse. Alors qu’il avait été programmé à la fin de l’été, pour la première édition, en 2008, il a été avancé à fin juin pour sa seconde édition, et ce, afin qu’il ne soit pas noyé dans le festival panafricain qui commence en juillet. Le commissaire du festival est comme l’an passé, Smain Meziane, directeur de Casbah Edition.

Cette deuxième édition s’intitule « Des livres pour un été Africain », une manière de faire un clin d’œil au Festival Panafricain. Il a eu lieu sur l’esplanade de Riad El Feth, et s’est clôturé lundi 29 juin. Une soixantaine d’éditeurs tant nationaux qu’étrangers avaient été invités, ainsi que 70 écrivains, conférenciers et spécialistes du livre, tels que Mambou Aimée Gnali, Terni Monénembo, Sami Tchak ou encore Anouar Benmalek, Naceur El Hadji, Nacéra Mohamdi.

Divers thèmes ont été abordés, comme la singularité de la littérature africaine ainsi que ses thèmes de prédilection. Ces thèmes, débattus parfois avec acharnement et passion, ont largement intéressés les étudiants présents mais aussi des amateurs.

Des spectacles et des animations ont égayé les journées. Ainsi, les lectures de contes ont eu un joli petit succès, tout comme les lectures à voix haute. De plus, l’Association Chicano pour les enfants, a tenu à organiser chaque jour un parcours pour les enfants, comme une chasse au trésor ou encore une course porsuite.

Le deuxième festival international du livre et de la littérature de jeunesse a eu le mérite d’intéresser énormément de monde, puisque l’esplanade était souvent envahie de familles même en début de soirée.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*