Khaled a donné un concert événement à l’Olympia

News et informations arabes - Firdaous.com

Vendredi dernier (15 mai 2009), celui qu’on surnomme le King du Raï, Cheb Khaled a enflammé des fans enthousiastes à l’Olympia de Paris. Très attendu, ce concert vient dans la foulée des nombreux concerts prévus pour la promotion de son dernier album intitulé Liberté, sorti en mars passé. Heureux de retrouver le Cheb dans toute sa forme, les fans ont chanté avec lui des tubes devenus incontournables comme Aicha ou encore Didi.

Cheb Khaled est le pseudonyme de Hadj Brahim Khaled. Né le 29 février 1960 à Oran, il se met très tôt au chant qu’il apprend seul. La musique étant une véritable passion, il se produit lors de mariages et de fêtes pour le plaisir de se faire écouter et de chanter.

En 1976, il quitte les bancs de l’école, persuadé que sa voie est toute trouvée : sa vie sera faite de chants et de rien d’autre. Il enregistre alors un premier 45 tour au titre de « Trik Elici » (la route du lycée). Les jeunes oranais s’empressent de le chanter à tue-tête sur les routes et dans les écoles. En peu de temps, Cheb Khaled, sans faire aucun passage radio, devient une figure incontournable de la musique raï.

Une première consécration tombe alors : le Premier Prix du Festival d’Oran, qu’il obtient en 1985. En 1986, il quitte l’Algérie pour enregistrer un premier album en France intitulé « Kutche ». D’autres albums et quelques duos lui permettent de s’affirmer comme un artiste généreux, populaire et talentueux.

Cheb Khaled est pour beaucoup de jeunes et de moins jeunes l’emblème de la musique Raï qu’il a su diffuser à un moment où elle connaissait un léger essoufflement en Algérie. Ses chansons sont aujourd’hui encore chantées et écoutées un peu partout tant en Algérie, qu’à l’étranger. Nul doute, que les autres concerts seront aussi bien accueillis que celui-ci.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*