Mascarades, une comédie algérienne à ne pas rater

Divers - Firdaous.com

Il y a deux mois un film faisait son apparition dans les cinémas algériens « Mascarades » du jeune réalisateur Lyes Salem. Tout de suite ce fût une pluie de louanges et de critiques, au point que jeudi 20 septembre, le centre culturel algérien de Paris le fasse diffuser en avant-première, puisque la sortie du film est prévue en France pour le 10 décembre prochain. La production est française et algérienne, et a reçu le soutien d’Alger, capitale de la culture arabe.

Si Mascarades se place en marge de la plupart des films algériens c’est qu’il étonne par sa fraîcheur, son humour décapant et la joie de vivre qui s’en dégage. Véritable hymne à une Algérie trop rarement racontée et filmée, Mascarades est avant tout l’histoire d’un petit village algérien.

Mounir, jardinier vit avec sa femme, son fils, ainsi que sa sœur Rym qui a la particularité de s’endormir à n’importe quel moment. Après d’énièmes moqueries, Mounir s’enivre et complètement soul va crier sur la place du village que sa sœur va épouser un riche homme d’affaires. Tout le village est en émoi, et commence à se préparer pour accueillir dignement le prétendant. Mounir prend ainsi de l’importance, est mis au parfum de plusieurs affaires et se lie d’amitié avec des hommes qui auparavant le méprisaient. Il en oublie son meilleur ami qui…a une histoire d’amour avec Rym depuis plusieurs années. Les tourtereaux veulent se marier, mais enlisés tous dans leurs mensonges ils ne savent pas comment s’en sortir.

Lyes Salem a expliqué lors de la première au centre culturel algérien, qu’il voulait avant tout montrer qu’on pouvait faire du cinéma moderne sans pour autant choquer le téléspectateur, que son but n’était pas pour autant de se montrer conciliant ou complaisant mais de faire réfléchir avant tout.

Mascarades a reçu lors du Festival International du Film du Caire le Prix du Meilleur Film Arabe, le Valois d’or en août 2008 lors du 1er Festival Français du film francophone d’Angoulême et est sélectionnée pour le Festival de Dubaï (du 11 au 18 décembre 2008). Le 10 décembre prochain, il sera dans les salles françaises, après avoir enchanté les algériens.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*