Rachid Bouchareb désigné membre du jury international du 61e Festival de Cannes

News et informations arabes - Firdaous.com

L’annonce vient juste de tomber et a de quoi faire sourire plus d’un dans le monde arabe : le cinéaste algérien Rachid Bouchareb a été nommé pour faire partie du jury international lors du Festival de Cannes qui se tiendra du 15 au 25 mai prochain. Retour sur le parcours d’un cinéaste algérien qui essaye de donner un nouveau souffle au cinéma maghrébin…

Il naît le 1er septembre 1953, à Paris. Très tôt, il montre des aptitudes pour le cinéma, qui est déjà sa grande passion. Il s’inscrit alors au Centre d’Etude et de Recherche de l’Image et du Son, d’où il décrochera un diplôme qui lui permettra de se lancer en 1977, dans une carrière d’assistant de mise en scène à la télévision, où il restera jusqu’en 1984. En parallèle, il réalise des courts métrages, qui le feront connaître du grand public, puisqu’en 1983, l’un d’eux est sélectionné pour le festival de Cannes.

La réalisation l’intéresse au plus haut point : il quitte alors la télévision et se lance dans le long métrage. En 1985, il termine son tout premier long métrage : Bâton Rouge. Trois ans plus tard, il crée avec Jean Bréhat une maison de production qu’ils nommeront 3B.

C’est le début d’une longue carrière, puisque Rachid Bouchareb réalise long métrage sur long métrage. Son film Poussière de Vie, est même nominé pour l’Oscar du meilleur film étranger en 1995. Et six ans plus tard, c’est à Berlin, que son film Little Senegal est nominé pour l’Ours d’or. Rachid Bouchareb à chaque fois espère une récompense, qui tarde. Qui tarde mais qui finit tout de même par arriver sous le titre du film Indigènes, en 2006. Nominé pour la Palme d’Or, il reçoit le Prix d’Interprétation Masculine du Festival de Cannes. Il reçoit aussi la même année, le Prix Henri-Jeanson, en hommage à l’ensemble de son œuvre cinématographique.
Son film Indigènes a aussi beaucoup marqué les esprits, au point que l’ancien Président français Jacques Chirac a nommé Rachid Bouchareb Chevalier de la Légion d’Honneur.

Très ouvert aux autres cultures, Rachid Bouchareb, produit et réalise des films qui fouillent le passé, qui se questionnent sur nos identités. Aujourd’hui, en devenan à son tour membre du prestigieux jury de Cannes, il prouve à tous qu’il est véritablement un spécialiste dans le domaine du cinéma.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*