La musique en Algérie

Art et culture - Firdaous.com

L’Algérie est connue pour sa diversité, son mélange des genres et son extrême richesse culturelle. D’ailleurs, ceci est visible dans la vie de tous les jours : il n’y a en effet qu’à se balader en ville pour apercevoir un haïk qui frôle une jupe courte, ou un jean qui marche près d’un djelbab. La musique ne fait pas exception : entre musique traditionnelle (l’andalous), musique sahraoui (le gnawi) et musique plus moderne (comme le raï), tout le monde est partagé.

Tour d’horizon des différents genres musicaux en Algérie :
• La musique arabo-andalouse : Elle puise ses sources dans le…IXe siècle et se caractérise par sa longue tradition et son passage par plusieurs siècles. Etablie avec le système des noubas, elle prend trois formes : le hawzi, la sanâa et le malouf. En fait, pour mieux comprendre, la musique andoulouse est différente selon la région où l’on se trouve. Le hawzi est généralement caractéristique des régions de l’ouest comme Tlemcen, alors que le malouf est à l’opposé, plutôt originaire de Constantine (ville de l’est), quant à a sanâa, elle est caractéristique de l’algérois. Pour jouer de l’andalous, il faut utiliser généralement des tambours, une cithare et un luth.

• Le Chaâbi : Presque aussi populaire auprès des jeunes que le raï, il signifie justement « populaire » car il se veut une sorte de musique et de chanson populaire, accessible à tout le monde. C’est dans ce but, que les paroles des chansons sont généralement en dialecte. Les thèmes relèvent d’un véritable engagement tant politique que social.
• Le Raï : Un raï signifie un avis…les chansons raï sont originaires de l’ouest du pays. Oran surtout est très connue pour être la ville du raï. Mélange de chaâbi pour son côté populaire, d’espagnol pour ses sonorités et d’Afrique pour son rythme, il parle surtout d’amour et de joie de vivre. Violemment décrié par les islamistes, durant la décennie noire, il a su néanmoins continuer à exister et à se renouveler.
• Les chants kabyles : Entraînants comme pas d’autres, les chants kabyles connaissent une vague de popularité. Au départ réservés aux habitants et originaires de la Kabylie, ils se sont très vite étendus à d’autres contrés et sont aujourd’hui fredonnés par un peu tout le monde. La musique kabyle se caractérise par sa poésie, et ses sonorités souvent tristes. Engagée, elle essaye toujours de faire passer des messages forts.

13 thoughts on “La musique en Algérie

  1. La musique andalouse n’est pas la musique traditionnelle de l’Algérie. C’est la musique traditionnelle de certaines villes d’Algérie. Pour les autre, elles ne signifie rien et ne constitue en rien leur tradition. Article très approximatif . dommage

  2. slt, vous oubliez le TINDI, héhé, un genre musical extraordinaire des Touaregs et des habitants du sahara. D’ailleurs il existe plusieurs genres Tindi qui varient d’une région à l’autre. Si vous avez l’occasion d’en écouter un morceau, ne ratez pas et rendez moi la réponse. Pour ceux qui ne connaissent pas je vous conseille AHELLIL. Bonne écoute. Ciao. K. Mus.

  3. la music kabyle c’est des paroles de la vie! c’est comme de la poésie c’est une kabile qu’il vous le dit.

  4. au contraire la musique kabyle est joyeuse et entrainante..
    Elle peut être religieuse engagée mais généralement très bien rythmé

  5. étant canadienne jaime un marocain j’ai bien aimé découvrir, les étappes différente pour la musique
    jaime bcp votre façon de vous expliquer en ces therme musical ,votre tavail est défini de façon clair et net ce que g tres apprécier
    merci a vous pour avoir u a coeur de prendre le risque d’exposer votre savoir ,Un gros merci x

  6. la musique algerienne est comme toutes les autres musiques que se soit berbere (Kabyles,Chaoui, Mouzabit,Targui et Chenoui) ou arabe.donc je ne vois pas pourqoui à chaque fois qu’on parle de tout ce qui algerien on gonfle trop les choses.plus grand stade d’afrique,meilleurs auto routes d’afrique,plus devellopé d’afrique etc…Alors qu’en realité on les derniers d’afrique dans tous les domaines.

  7. d’accord, mais ou est passée la musique Chaouie, qui représente toute la région de l’Est Algérien? un peu de justice svp!!!

  8. Les personnes kabyles qui sont intervenu sur ce site ne sont pas représentatifs de la majorité de note peuple fort heureusement. je dois te feliciter pour ton article qui parle du brassage culturel de notre pays. Les chansons sont en algérie en outre festifset surementtrès engager, il y aura toujours une petite phrase significative. Vous êtes injustes avec lui, il met en avant un peuple culturellement souvent ignorer et vous trouver le moyen d’être insatisfait. Vous ne meritez pas cette honneur. Pour finir je dedicace les chansons engagé a Maatoub Lounes et à son courage même pendant la décennie noir de notre pays. Allah y rahmouk diseur de vérités

  9. c’est tros cool fin moi j’adore meme si je suis belge c’est pas grave chapeau votre cite est super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!??????

  10. tu connais rien en musique kabyle , un conseil il faut bien écuoter de la musique kabyle désolé mais je dois dire que tu es un ratéééééééééééééééééééééééééé…

  11. la poésie n’est pas une caractéristique propre à la musique kabyle, cette musique n’est pas si triste que ça. enfin je suis surprise d’entendre que la musique kabyle tente toujours de faire passer un message fort.
    ma question est donc avez vous dèjà écoutez de la musique kabyle? j’en doute. il serait plus judicieux de connaitre le sujet avant de tenter toute rédaction, je dois dire que cet article m’a fait bien rire.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*