Gad Elmaleh dans La vérité si je mens 3

News et informations arabes - Firdaous.com

Jamais deux sans trois, et jamais trois sans quatre, cela semble être le refrain du très populaire humoriste Gad Elmaleh puisqu’il est actuellement en tournée pour son quatrième spectacle et qu’on vient tout juste d’apprendre cette semaine qu’un troisième volet de la mythique série des films : La vérité si je mens, verra le jour. Aussitôt, l’annonce a été faite que Gad sera bien de retour pour la troisième partie du film. L’occasion de revenir sur le parcours de ce jeune prodige des arts.

Tout pourrait commencer comme un conte de fée : il était une fois un garçon qui devient populaire, riche et recherché. L’histoire de Gad Elmaleh est à quelques variantes près ainsi conçue. A quelques variantes près…

Le 19 avril 1971, au Maroc, naît un garçon à la bouille adorable, aux grands yeux bleus et avec un don pour la comédie. Celui qui dû être un petit garçon très malicieux, grandi paisiblement à Casablanca où il reste jusqu’au lycée avant de partir au Canada en 1988. Et ce, dans le but de poursuivre ses études supérieures. Il y restera cinq ans, avant de partir pour Paris où il s’inscrit au prestigieux cours Florent.
Pendant deux ans et demi, il apprend à utiliser ses dons de comique, à parler au public, à être un vrai humoriste professionnel. Il touche à la réalisation et au cinéma où il fera d’abord de rapides apparitions avant de s’y lancer en tant qu’acteur et réalisateur conformés, quelques années plus tard. De ses années d’exil au Canada et en France, ainsi que du cours Florent, il s’inspire pour son premier spectacle : Décalage, en 1997. Celui-ci le fera connaître au grand public. Tout s’enchaîne très vite : il est nommé en 2006 chevalier des Arts et des Lettres, reçoit un diplôme de Master Honoris Causa en sciences humaines et sociales d’une Université marocaine.
En 2001, le deuxième spectacle « La vie normale » est une réussite, mais elle n’égalera pas celle du spectacle de 2005 : L’autre c’est moi. Salle comble, youyous stridents pendant le spectacle, Gad réussit, pendant deux heures chaque soir tout au long de sa tournée, à captiver tous les spectateurs. Et ce, au point d’être élu par une des plus grandes chaînes françaises « Homme le plus drôle de l’année ».

En ce moment, il est en tournée pour son dernier spectacle : Papa est en haut, et commencera dès octobre le tournage pour La vérité si je mens 3 avec Thomas Gilou comme réalisateur.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*