Cèdre du Liban : plus qu’un arbre, tout un symbole

Liban, espace libanais de Firdaous.com

Arbre symbole du Liban – dont la représentation se trouve sur le drapeau national – le cèdre, est un arbre dont les origines se trouvent au Moyen-Orient. Sa grande taille, son bois odorant et ses longues branches horizontales, lui donne un air de majesté et de grandeur. Il ne reste malheureusement que deux forêts au Liban où l’on peut trouver des cèdres du Liban, espèce de plus en plus rare. L’une des forêts porte comme nom : la forêt de Dieu. Connue dans le monde, pour être celle qu’a visitée Lamartine en compagnie de sa fille.

Certains cèdres du Liban semblent exister depuis plus de mille ans (deux cèdres au Liban auraient même… 3000 ans !), d’autres ne sont que… plusieurs fois centenaires. Ces arbres atteignent parfois plus de vingt mètres de longueur. Très résistants, ils s’acclimatent parfaitement aux climats froids et rugueux. Les bronches très horizontales comportent des aiguilles piquantes, rigides, et résistantes. Elles mesurent entre 15 et 35 centimètres environ. Les cèdres du Liban sont très prisés car leur bois est l’un des plus précieux.

Le cèdre est aussi considéré par beaucoup comme un arbre sacré car mentionné dans les trois grandes religions comme tel. En plus du côté sacré, chez les Libanais il est symbole d’espoir, de liberté et de mémoire. Dans un texte de la proclamation du Grand Liban il est dit: « Un cèdre toujours vert, c’est un peuple toujours jeune en dépit d’un passé cruel. Quoique opprimé, jamais conquis, le cèdre est son signe de ralliement. Par l’union, il brisera toutes les attaques. »

Lamartine, poète et homme d’esprit, émerveillé par les cèdres du Liban eut ces paroles – délicates, sensibles, inoubliables – : « Les cèdres du Liban sont les reliques des siècles et de la nature, les monuments naturels les plus célèbres de l’univers. Ils savent l’histoire de la terre, mieux que l’histoire elle-même. »

Voyage et tourisme au Liban >>

22 commentaires sur “Cèdre du Liban : plus qu’un arbre, tout un symbole

  1. Je suis libanaise et je vis au Liban. Pour moi, le Liban est incroyable…à cause de ces cèdres et plusieurs autres choses!!!!!

    Votez : (5)(2)
  2. Un cédre toujours vert un peuple toujours jeune,le cédre est un symbole d’espoir,de liberté,et de memoire,il est aussi symbole du drapeau libanais et l’embléme de l’eglise maronite et plusieurs parties politiques du pays dont les forces libanaise et les kataebs que dieu protége le liban et son peuple et ses cedres

    Votez : (5)(1)
  3. Un cèdre du Liban est en difficulté.Il a 184 ans; sa circonférence est de 9 mètres, son envergure est de45 mètres, sa hauteur de 35 mètres;infectée au centre du tronc par un champignon lignivore il ne lui reste que 0.45 m de bois sains sur sa périphérie.Taillée dans les règles de l’art et expertisé nous sommes contraint de l’abattre.Je pose la question: comment peut on valoriser son bois pour qu’il perdure dans notre environnement architectural, dans une ouvre d"art ou dans nos meubles? L’estimation de sont volume de bois commercial est de 20 mètres cube;Il est dans une pépinière en France dans la Loire.

    Votez : (4)(1)
  4. A 14 YASS
    Le Liban était un beau pays car maintenant il est ravagé par les guerres du passé et des émeutes présentes.
    Le Liban était magnifique au temps de la gloire des rois David et Salomon, dans l’antiquité.

    Votez : (1)(5)
  5. je recherche du cedre du liban debité en petits carrelets(pour tournage) qui se trouverait en france merci

    Votez : (0)(1)
  6. j’aime les cèdres du Liban et ce que la bible en dit. Dommage qu’ils soient en voie de disparition surtout dans son pays d’origine.

    Votez : (1)(1)
  7. Malheureusement, depuis des siècles d’existence, cet arbre n’a jamais été connu pour avoir le pouvoir de la parole pour nous transmettre son savoir, si jamais il en avait un!
    Par contre, les humains, dotés de l’intelligence et de la parole par Dieu, ont pu célébrer la majesté de cet arbre.

    Votez : (1)(2)
  8. le cèdre est aussi l’arbre de la connaissance . le cèdre a vécu longtemps . Il connait le présent et le passé. C’est le meilleur témoin vivant de la vie .S’il y a une communication entre tous les êtres vivants comme je crois , le cèdre peut nous transmettre tout le savoir .

    Votez : (3)(1)
  9. A tous mes frères et soeurs libanais …

    Que Dieu nous protège ! Nous avons toujours été la proie facile de nos ennemis, le temps changera … mais la guerre ne s’effacera pas ! Trop de sang à coulé au Liban .. paix à eux, leur famille.

    Cet été, direction la famille à Beyrouth et Saida … enfin ! trop longues sont les semaines de patience …

    Redécouvrez le Paris du Moyen Orient …

    Ne voyez pas la haine vous prendre, soyez cléments et justes envers votre prochain …

    On se retrouve à Beyrouth …

    Votez : (3)(1)
  10. c’est vrai la reserve d’Al-Coufr , la plus importante du pays avec plus de 30% des 2.000.. hectares plantés en cèdres du Liban , va être crée en 1996. Certains de ces arbres aux – éguillllles persistantes , de la miffa du pin!!!!

    Votez : (0)(1)
  11. ici chez nous au liban c’est tres jolie il y en a beaucoup de jolies choses et de merveilleuses vues et beucoup d’autres choses. Moi je vous conseil de venir tous au liban.

    Votez : (1)(1)
  12. Le "Cedrus Libani", dont le bois a été prisé à travers l’histoire pour sa dureté et sa résistance, figure sur la "liste rouge" des espèces "fortement menacées" de l’Union internationale pour la préservation de la nature, l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales.

    Les écologistes mettent en garde contre l’impact du réchauffement climatique sur cet arbre, qui, victime d’une déforestation intensive, ne vit déjà plus que dans des zones protégées.

    "Ca suffit de parler de la nécessité de préserver le cèdre. Il est temps d’agir", déclare Nizar Hani, coordinateur scientifique de la réserve naturelle des cèdres d’Al-Chouf, dans la région montagneuse du Chouf, au sud-est de Beyrouth. "Tout indique que si le changement climatique actuel se poursuit, les cèdres pourraient être en danger".

    Cette réserve, la plus importante du pays avec plus de 25% des 2.000 hectares plantés en cèdres du Liban, a été créée en 1996. Certains de ces arbres aux aiguilles persistantes, de la famille du pin, sont vieux de 2.000 ans.

    "La fonte des neiges en montagne pourrait provoquer sa disparition", explique Wael Hmaidan, directeur de la Ligue des activistes indépendants (IndyAct), ONG spécialisée dans les questions environnementales.

    Le cèdre, qui peut atteindre 50 mètres, aime en effet la neige, et pousse entre 1.200 et 1.800 mètres au dessus du niveau de la mer. Le réchauffement du climat pourrait le contraindre à grimper plus haut pour survivre.

    "Si pendant plusieurs jours consécutifs, l’on n’a pas un mélange de pluie, neige et givre, les graines ne peuvent se disséminer. Le froid est également nécessaire à la germination des graines", ajoute Fady Asmar, un consultant spécialiste des forêts de Méditerranée. "Ils ont besoin aussi de la brume d’été. Tout changement de ces facteurs plusieurs années de suite peut conduire à la mort des arbres".

    Or, "la saison des pluies a été mauvaise cette année", selon M. Hani.

    La sécheresse a été rendue responsable voici quelques années du pullulement du Cephalcia Tannourinensis, un insecte qui avait ravagé les cèdres du village de Tannourine (nord).

    Cet insecte "vit avec les cèdres dans le même environnement. Avec la hausse des températures, il se reproduit trois fois l’an au lieu d’une fois, conduisant au problème de Tannourine", poursuit M. Hani.

    Pour M. Hmaidan, le Liban est menacé d’être "transformé en désert". "Malheureusement, les pays arabes ne font pas suffisamment d’efforts pour faire face aux changements climatiques".

    Ce que tempère M. Asmar, selon qui les données sont trop rares pour sonner irrémédiablement le glas du cèdre du Liban. "Les changements ne sont pas encore évidents. Les arbres pourraient s’adapter à leurs conditions nouvelles".

    Le cèdre est le symbole de l’identité nationale.

    Il est réputé avoir servi à la construction des bateaux, temples et maisons phéniciens et est l’emblème de nombre de partis politiques, dont le Parti phalangiste et les Forces libanaises.

    Les habitants du Chouf racontent que durant la guerre civile (1975-1990), le leader druze Walid Joumblatt avait fait creuser des tranchées et miner les alentours de la forêt pour la protéger.

    "Les cèdres font partie intégrante de notre culture et de notre héritage", résume M. Hani. "Nous luttons pour les préserver avec la reforestation, la construction de réservoirs d’eau et la sensibilisation du public".

    Le cèdre, qui peut atteindre 50 mètres, aime en effet la neige, et pousse entre 1.200 et 1.800 mètres au dessus du niveau de la mer. Le réchauffement du climat pourrait le contraindre à grimper plus haut pour survivre

    La réserve d’Al-Choufr, la plus importante du pays avec plus de 25% des 2.000 hectares plantés en cèdres du Liban, a été créée en 1996. Certains de ces arbres aux aiguilles persistantes, de la famille du pin, sont vieux de 2.000 ans.

    Votez : (2)(1)
  13. il faut apprendre à respecter les autres pour se faire respecter soi meme mr daniel ! Tout les pays et les peuples du monde ont droit dans leur paticularité à un peu de respect. On a le droit de critiquer les autres mais pas de les insulter en plus on ne critique pas ce que l’on connait pas ou superficiellement les choses !!!

    Votez : (2)(1)
  14. Le Liban est appellé le pays des cèdres .J’ADORES LE LIBAN. vous ne serais jamais combien.Le beau soleil en été toute cette belle nature!!!!!!!!!Les montagnes, les cèdres,les fleurs et je ne pourrais jamais vous dire tout .Je vais peu-étre aller vivre la bas et je suis impatiente!!!!!!!!alléééééééé si tousss

    Votez : (4)(0)
  15. Les cèdres du Liban, célèbres dans les temps bibliques, tiennent une grande place dans le récit de la construction du temple de Salomon.
    Autrefois les montagnes du Liban étaient couvertes d’immenses forêts de cèdres, mais de nos jours il n’en reste plus que quelques bosquets, conséquence d’un déboisement aveugle et de l’absence de mesure appropriées pour conserver et replanter cet arbre. Les ravages de la guerre ont certainement contribué également à la disparition des cèdres. Toutefois les arbres qui restent offrent un spectacle impressionnant.
    Dans les ECRITURES SAINTES , le cèdre est utilisé pour symboliser la majesté, l’élévation et la force, qu’elles soient réelles ou apparentes. Ainsi, dans une réplique délibérément injurieuse à l’adresse du roi Amasiah de Juda, Joas, le roi d’Israël, compara son rival à une "herbe épineuse" , mais le sien à un puissant cèdre du Liban . (2Rois14:9)
    Le cèdre joue un rôle dans l’énigme d’Ezéchiel (chapitre 17), le roi et les princes de Juda étant comparés à la cime d’un cèdre du Liban qu’on a emportée à Babylone.(Ezéchiel 17:1-4 et 12,13).
    Ensuite le MESSIE est représenté prophétiquement comme une pousse de la cime élevée du cèdre que DIEU plantera sur une haute montagne. (Ezéchiel 17: 22 à 24) Cette prophétie dit ceci : "Voici ce qu’à dit le Souverain Seigneur YHWH "Oui, moi aussi je prendrai un peu de la cime élevée du cèdre et je mettrai cela en place ; au sommet de ses petites pousses j’en cueillerai une tendre et vraiment je la transplanterai sur une montagne haute et élevée.
    Sur la montagne de la hauteur d’Israël je la transplanterai et, à coup sûr, elle portera des branches, produira du fruit et deviendra un CEDRE MAJESTUEUX. Sous lui résideront vraiment tous les oiseaux de tout aile ; ils résideront à l’ombre de son feuillage. Et il faudra que tous les arbres des champs (les rois humains) sachent que moi, YHWH, j’ai abaissé l’arbre élevé, j’ai élevé l’arbre qui était bas, j’ai desséché l’arbre encore humide et j’ai fait fleurir l’arbre sec. Moi, YHWH, j’ai parlé et j’ai fait (cela).
    Plusieurs autres prophètes ont écrit des siècles avant la venue du CHRIST, des paroles concernant sa ligné généalogique : Esaïe 11:1 dit :"Et une jeune Pousse sortira à coup sûr de la souche de JESSé (père du roi David) ; et un rejeton issu de ses racines sera fécond. (2) : " Oui, sur Lui reposera l’esprit de DIEU, l’esprit de Sagesse et d’Intellligence, l’esprit de Conseil et de force, l’esprit de Connaissance et de Crainte de DIEU ; (3) : "Et son Plaisir sera dans la crainte (de déplaire) de DIEU. Et Il ne jurera pas sur ce qui se montrera aux yeux, et Il ne reprendra pas d’après ce qu’entendront ses oreilles. (4) "Et vraiment Il jugera les petits avec JUSTICE ; et Il reprendra avec DROITURE en faveur des Humbles de la TERRE. Oui, Il frappera la terre avec le bâton de sa bouche et l’esprit de ses lèvres Il fera mourir le MECHANT.(5) "Et la JUSTICE sera réellement la ceinture de ses hanches, et la FIDELITE la ceinture de ses reins."
    Le prophète Jérémie , dans son livre écrit au chapitre 23:5 :"VOYEZ, des jours viennent, c’est là ce que déclare YHWH, "Vraiment je susciterai à DAVID un GERME JUSTE. Oui, un roi règnera et agira avec prudence et exécutera le DROIT ET LA JUSTICE dans le pays. (la terre).
    David lui-même a composé dans le 2ème Psaume verset 6 ceci: " Moi, YHWH, j’ai installé mon roi sur SION , ma montagne sainte."
    Daniel 4:17 précise :" Par le décret des veillants la chose est, et par la parole des saints, cette demande, afin que les vivants SACHENT que le Très-Haut est CHEF dans le royaume des humains et qu’IL LE DONNE A QUI IL VEUT, et qu’IL ETABLIT sur lui le plus humble des humains."
    Zecharia 9:9 annonce lui aussi la venue de jésus en ces termes :" Sois très joyeuse, ô fille de SION ! Pousse des cris de triomphe, ô fille de Jérulamem! Ton roi lui-même vient à toi. Il est juste, oui sauvé, HUMBLE, et monté sur un âne fait, le fils d’une ânesse."
    Cette prophétie s’est réalisée au début du 1er siècle, lorsque Jésus est entré dans Jérusalem, la ville de David, peu de temps avant son arrestation et sa mort.
    Voilà ce que relate Matthieu : "OR, comme ils sortaient de Jérico, une grande foule le suivit. Et voyez, deux aveugles assis au bord de la route, quand ils entendirent que Jésus passait, crièrent en disant : Seigneur, aie pitié de nous, FILS DE DAVID ! Pris de pitié, Jésus leur toucha les yeux, et aussitôt ils purent voir, et ils le suivirent.(chapitre 20:29 à 34)
    (chapitre 21:1 à 11) : "Eh bien, quand ils approchèrent de Jérusalem et arrivèrent à Betphagé sur le mont des Oliviers, alors Jésus envoya deux disciples, en leur disant: Allez au village que vous voyez devant vous, et vous trouverez tout de suite une ânesse attachée , et un ânon avec elle ; détachez-les et amenez-les-moi.
    Ceci arriva effectivement pour que s’accomplisse ce qui avait été prononcé par l’intermédiaire du prophète quand il a dit : "Vois ton roi vient à toi, doux de caractère et monté sur un âne, oui, sur un ânon, le petit d’une bête de somme." Les disciples allèrent donc et firent comme Jésus leur avait ordonné" …..La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements de dessus sur la route, tandis que d’autres coupaient des branches aux arbres et les étendaient sur la route. Quand aux foules, celles qui marchaient en avant de lui et celles qui suivaient criaient :" SAUVE, nous t’en prions, fils de David ! Béni est celui qui vient au nom de YHWH ! "….Or, quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut secouée et l’on disait :"Qui-est-ce ?" . Les foules disaient :"C’est le prophète Jésus, de Nazareth de Galilée."
    La Bible nous informe que Jésus es celui qui doit rétablir le PARADIS sur la terre. Cette mission doit s’étaler sur une période de 1000 ans durant laquelle, Jésus en sa qualité de roi messianique, (investi par Dieu), mettra en action ses pouvoirs pour mener à bien tout ce que DIEU lui a commandé.
    Le dernier livre des Saintes-Ecritures, l’Apocalypse chapitre 17:12 à17 relate comment vont se passer les derniers évènements avant l’instauration du Paradis. Il est question ici, des "rois" de la terre, c’est-à-dire, toutes formes de gouvernements, qui lutteront contre l’agneau (Jésus) ,mais ceux-ci ne vaincront pas l’agneau car il est le "roi des rois", ayant le soutien de son DIEU. De plus , DIEU, a mis au coeur de ses opposants d’exécuter SA pensée,….jusqu’à ce que SES paroles soient accomplies."
    Le prophète Daniel, 6 siècles avant la venue de Jésus , il y-a de cela plus de 2600 ans, avait annoncé les paroles suivantes dans son livre au chapitre 2:44 :" Et aux jours de ces rois-là, le DIEU du ciel établira un royaume que ne sera jamais supprimé. Et le royaume (de DIEU) ne passera à aucun autre peuple. Il broiera tous ces royaumes (humains) et y mettra fin, et lui-même SUBSISTERA POUR DES TEMPS INDEFINIS."
    Quand la terre deviendra un Paradis, quand il n’y aura plus de guerres et que la paix règnera partout ; même au Liban, les cèdres qui ont fait sa splendeur, se dresseront majestueusement à nouveau sous la protection et la bénédiction du DIEU SOUVERAIN DE L’UNIVERS.

    Votez : (0)(0)
  16. La vie au Liban est chaleureuse acceuillante et pleine de convivialité (jy ai vécu , mais mon pere est parti en france pour son travail) ce pays est extraordinaire avc une excellente qualité de vie je vous le dit malgrès qql probleme politique tout va bien 🙂
    bonne chance!

    Votez : (0)(0)
  17. salut je suis une jeune femme de 22 ans voulant vivre au Liban. Comment cela se passe-t-il? Je suis fiancée à un Libanais et je crois que dans peu de temps nous irons nous installer temporairement dans son pays que je connais mal mais que j’adorerai sûrement.

    Votez : (1)(3)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*