La jeunesse dorée algérienne

Algérie, espace algérien de Firdaous.com

On les surnomme la tchitchi, les fils à papa, fils à maman et bien d’autres surnoms moins reluisants, tout aussi méprisants. C’est la jeunesse dorée d’Algérie. Celle qui représente un très faible pourcentage de la population algérienne, qui « s’éclate » entre gens du même milieu au Club des Pins ou sur la plage privée Moretti. Leur soif de vivre, leurs vêtements coûteux, leur façon de parler, les week-ends à « Casa » et les voyages à Paris font d’eux des exceptions.

Une journée avec cette jeunesse…

Réveil à onze heures. Peu importe qu’ils soient étudiants en Algérie ou en France, leurs journées débutent rarement avant onze heures et pour cause: nuit passée à faire la fête. Fêtes avec musique américaine assourdissante, alcools, shit, chicha, petits hauts légers pour les jeunes filles, jeans délavés pour les garçons.
Alger prend l’aspect la nuit, dans certains endroits, de n’importe quelle boite parisienne. L’entrée étant au dixième du SMIG, ce n’est pas n’importe quel jeune qui peut se permettre ces endroits situés généralement près des lieux dits « branchés »: Club des Pins, le Golf, Hydra, Ben Aknoun…etc.

Midi. Direction le Lunch à Hydra pour un brunch entre amis. Ils rient d’un film vu hier à la télé, refont rapidement le monde, et bâtissent mille et un projets. Quelques idées sont lancées. Une sera rattrapée au vol : Aller passer le temps à la plage.
Club des Pins. Plage réservée, plage privée, on ne sait plus vraiment. Ils montrent leurs cartes de membres et filent le pied sur l’accélérateur, la ceinture de sécurité oubliée ou mise de coté. Peu importe. La loi est de leur côté.

Jeunesse espiègle, insouciante, mais non indifférente. Pour beaucoup de cette jeunesse dorée, il n’y a pas tant de différences entre eux et la jeunesse des bas quartiers. Ils ont plus de facilité, plus de moyens, mais ne sortent pas plus souvent que les autres. Ils partagent la même soif de vivre et de s’amuser, les mêmes envies de changements et de développement.

L’Algérie se distingue du Maroc et de la Tunisie, par ses classes sociales: si une classe nettement plus riche qu’une autre existe, si elle bénéficie de beaucoup de privilèges, elle n’a aucun pouvoir sur l’esprit des moyennes et basses classes. Les jeunes se mélangent souvent. Jeunesse grise, jeunesse dorée, ils se retrouvent souvent entre deux intersections afin de danser aux sons de guitares, en fumant une chicha.

Le théâtre en Algérie >>

41 thoughts on “La jeunesse dorée algérienne

  1. Bonjour Lucie ,etre algérien et musulmans ce nest pas la meme chose tu a raison mais jai dit ca uniquement parce que Presque toute la population algérienne lest , et aussi parce que beaucoup ségarent de la religion en pensant etre intégrer .Je trouve sa triste que quon une femme voilée part faire une demande demploie en laccepte pas avec le voile, Que quon une jeune fille veut aller a la piscine avec un burqini fait avec un tissu spécialement pour la pisine en lui dit non.. Quil y a eu une loi interdissent le voile a lécole ..Donc sa prouve que vous ne nous laisser pas la possiblité de sintégrer tout en gardant sa religion mais vous ne nous acceptez pas comme nous on est ,si sa aurait etait le cas il y aura pas autent de problemes … Mais parcontre je suis daccord avec sa :C’est, lors d’une balade avec en groupe d’amis, ne pas dire "il faut qu’on aille dans je quartier arabe pour acheter la bouffe de ce midi parce-que moi je ne mange pas de la viande non halal", mais prendre un sandwich au fromage ou au thon dans la même boulangerie que tout le monde.Et avec sa aussi :simplement croire qu’on peut vivre au milieu des autres et avec eux sans rien renier. Allez bonne soirée

  2. J’ai fait mes études à Montpellier, ville assez cosmopolite.

    Un soir, il y avait en ville un "bal traditionnel". Il y avait des musiques faisant partie de la tradition française et européenne, et tout le monde pouvait venir et danser. J’ai vu une jeune fille (entre 15 et 19 ans), d’origine maghrébine, qui était là avec un groupe de copines. Elle était en jupe (jusqu’aux genoux), mais elle aurait pu être en pantalon et porter le voile, ça aurait été pareil. Je l’ai entendu dire à une de ses copines "hé vas-y, viens, on fait une valse!!". Ben voilà! Elle était trop mignonne cette gamine. Elle était là, avec ses origines arabes (et à en juger de son accent, sa famille était en France depuis une génération maximum), et elle profitait simplement de la vie, telle qu’elle est en France, en participant à un moment convivial et en exécutant une danse qui avait été dansée dans les salons huppés de Paris il y a deux cent ans. Je ne vois pas en quoi elle s’est reniée. Alors oui, elle était "devenue comme eux" (les Français)en valsant, mais elle gardait toute son histoire maghrébine, ses jolis yeux noirs, sa peau mate, et peut-être qu’elle avait mangé un tajine avant à la maison, et peut-être qu’elle avait fait toutes ses prières de la journée. L’intégration, c’est aussi simple.

    A l’opposé, dans ma résidence étudiante, il y avait un étudiant en thèse Marocain, qui passait son temps à dire à touts les blancs qu’il fallait devenir musulman, à tous les arabes qu’il fallait persuader les blancs de devenir musulman, et à essayer de coincer les filles dans un coin. Notamment, un soir de ramadan, il m’a proposé de dîner avec lui pour la rupture du jeûne :"tu me prépares un repas?". Alors je lui ai expliqué que puisque c’est lui qui m’invite, c’est à lui de préparer. J’étais contente d’avoir l’occasion de découvrir cette partie de la culture marocaine, de pouvoir parler un peu tranquillement avec un pratiquant du jeûne, de ce que ça lui apporte, de sa façon de vivre sa foi. Résultat, j’ai mangé des dattes, du pain et du lait dans sa chambre et il a fallu que je force physiquement pour sortir quand il a commencé à suivre de ses doigts la chaînette que j’avais au cou. Ben lui, je le qualifierais de pas intégré… (et probablement aussi de pas totalement fini dans sa tête)…

    Bref. Y a pas du tout besoin de se renier pour s’intégrer, et je pense qu’on peut être A LA FOIS Algérien de sang et de famille, et Français de culture et d’amis.

  3. Kaouthar,
    Etre Algérien et être musulman c’est pareil pour toi? C’est indissociable? "elles ne font que lui rappeler ce qu’elle est vraiment, une Algérienne. Revenez à votre religion". ??? C’est une religion, l’algérisme? Ben dis-donc… on n’est pas loin de l’idolâtrie… Bon, je taquine, mais voilà, faut pas tout confondre, entre nationalité, origine, appartenance, culture, lieu de vie, religion… c’est avec ce genre de confusion que naissent les tensions entre populations. Par ailleurs, sérieusement, il est assez évident que tu n’es pas Française, parce-que ta vision de la France (et des Françaises), est complètement fantasmée. Marcher en décolleté dans la rue en minijupe avec maquillage… D’abord vu le climat français c’est possible au maximum deux mois par an!!! et puis la plupart des Françaises portent surtout des jeans tu sais…
    Et enfin, une autre-chose sur laquelle je ne suis pas d’accord, c’est ta vision de "s’intégrer". Evidemment, si tu n’as pas vécu en France, tu ne peux pas savoir ce que ça veut dire, s’intégrer, en France. Mais ce n’est pas une question de maquillage, et ce n’est pas non plus une question de renier sa religion. S’intégrer en France, c’est participer au concours de maisons fleuries de son village. C’est, quand on est invité à une soirée raclette chez des copains, ne pas se dire "ah ben non c’est pas pour moi y a du cochon", mais y aller avec du saucisson halal pour remplacer le porc dans son assiette et permettre aux autres de goûter tout en partageant ce moment convivial avec des Français "d’origine". C’est, lors d’une balade avec en groupe d’amis, ne pas dire "il faut qu’on aille dans je quartier arabe pour acheter la bouffe de ce midi parce-que moi je ne mange pas de la viande non halal", mais prendre un sandwich au fromage ou au thon dans la même boulangerie que tout le monde. C’est enlever le voile à l’entrée du collège parce-que c’est comme ça dans la loi, et c’est comprendre que les hommes qui vont à la piscine y vont pour entretenir leurs muscles et leurs poumons et pas pour violer les filles ou les mater comme des pervers, et que du coup c’est pas la peine d’en faire des tonnes avec des histoires de burqini. Enfin, s’intégrer, ça peut être inviter ses voisins à boire un thé à la menthe, créer une entreprise maraîchère, s’inscrire au club de chant ou de tricot du quartier… S’intégrer, c’est juste arrêter d’avoir peur de perdre son identité, et du coup ne pas avoir besoin de s’y accrocher en la portant tout le temps comme un drapeau. C’est avoir confiance dans les autres et se dire qu’on va profiter à fond de ce que nous offre ce nouveau pays, que si ça intéresse les autres on va leur faire profiter de nos traditions. C’est ne pas s’enfermer tout seul en se disant "personne ne m’aime" comme Caliméro mais simplement croire qu’on peut vivre au milieu des autres et avec eux sans rien renier. L’islam, ça me semble pas si compliqué, il n’y a pas de gros aménagements à faire pour être un musulman heureux au milieu de non-musulmans.

  4. Je vois qu’ici il y a des gens qui regrettent les préjugés que des Français peuvent avoir envers les Arabes, mais qui ont à peu près la même dose de préjugés contre les Français… et d’autres qui regrettent que les Français n’acceptent pas (selon leur théorie) les Français d’origine arabe, mais qui font la leçon aux Français d’origine arabe qui se sentent bien en France et qui l’adoptent… Vous avez pas l’impression que pour que les choses marchent bien, il faudrait faire preuve d’ouverture des deux côtés??

  5. et ce que je veux dire par je ne suis pas francaise cest que I have a Canadian nationality so I speak more English … Et que meme si en est pas francais en peut parler la langue correctement sans faire de faute. salam

  6. Salam oualeykoum vive LALGÉRIE et vive les ALGÉRIENS qui sont fier de letre , qui se sentent plus algérien quautre chose …en est des musulmans arabe kabyle.Je ne comprend pas pourquoi certains veulent leurs ressembler autent ,etre comme eux pourquoi vous pouvez pas etre ce que vous etes réellement ?oui je sais parce que les non musulmans ne vous aimerons pas jusqua ce que vous deveniez comme eux.donc en gros le mot integrer veux dire …marcher en décolleter dans la rue avec une mini jupe ,maquillage etc etc …Et pour love qui traite amel et kika de raciste je te dit quelle font que lui rappeller ce quelle est vraiment UNE ALGÉRIENNE.Revenez a votre religion vous réussirait Insha Allah samhouli les fautes :) jsuis pas francaise.

  7. Bonjour a vous tous j’ai envie de dire que ce beau et riche pays qui est l’Algerie Que vous sentez concernez ou pas il restera naturellement avec c’es montagnes et et son magnifique Sahara qui regorge de d’ors noir tete haute soulève vers le ciel
    L’Algerie et sa si belle terre rouge a besoin de tous ces enfats avec une culture internationale ou nationale la main dans la main tous comme nos enceintes si courageux qui avaient le Grand amour pour cette terre je reste fidèle a ma terre et libre et pure dans mes commentaires
    LAlgerie c’est L’Algerie et elle n’est pas u. Autre pays Cette terre a besoin d’enfants bien éduquées a besoin que tous ces enfants soiet formées la formation dans tous les métiers afin de produire et de ceer chez nous de fabriquer chez nous nous avons les moyens d’acquérir le savoir l’éducation et gagner tous les respects du monde encore plus lAlgerien est etre qui mérite tous les respects et l’Amour
    Un grand espoir et a l’orison pour ce magnifique pays et peuple Allah protege notre terre Allah propretege les hommes de bonnes intentions N

  8. Le changement vient de l’intérieur, du brassage éthique et culturel, c’est la diversité qui fait évoluer les mentalités, cet ingrédient n’est certe pas suffisant, il faut un cadre démocratique, un état de droit, il faut lutter contre la corruption, et former les jeunes en leur proposant des formations professionnelles qualifiantes, lutter contre l’obscurantisme afin de préserver notre liberté, quoi de plus important finalement, c’est ce qui manque en Algérie je crois, mais je reconnais que c’est facile de le dire, s’inverstir et faire bouger les choses là-bas n’est pas une mince affaire.

  9. désole je me suis trompé xD ! alors je disais si tu t’assoit dans un café t mal vu si tu marche en décolté t mal vu méme si tu marches tt droit en regardant personne la téte en bas t comme méme embété sit u n’ages avec un maillot t embété et pi partout c la méme chose ! a part quelque lieux rares et chics a la capitale . dommage que les algeriens ne se respectent pas ! ne respectent pas les filles ni la différnce raciale et culturels
    enfin désole pr les fautes d’orthographes !
    une simple algerienne qui aime son pays

  10. amour et paix a raison kiki et fatima sont des racistes,une mentalité renférmé enfin c le cas des algeriens ! qui sont quasi-tous comme sa . Amel se sent française bien qu’elle a des parents algeriens et aime le pays le respecte avec toutes ses traditions et coutumes mais elle se sent française . quand on se sent venir de quelque part c pas par raport a la couleur de peau ni a la religon ni a rien ! c’est comme sa c le coeur qui choisis et puis wiwi aussi a raison ici en algerie les filles on meurt ! pas vraiment on meurt dont le bon sens du terme mais si tu t’assois dans un c

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*