Investir en Algérie

Business arabe et orient - Firdaous.com

L’Algérie est aujourd’hui un pays en pleine effervescence. En effet, de plus en plus de filières étrangères s’y installent et développent des succursales à travers tout le pays. Restaurants, entreprises de voitures, téléphonie, vêtements, ils sont des dizaines dans tous les secteurs à vouloir percer dans ce pays phare du maghreb.

Le gouvernement algérien, conscient des avantages de l’investissement, propose plusieurs avantages. En premier lieu, il ne fait pas de distinction entre les capitaux algériens et étrangers, donc aucun impôt supplémentaire. Au contraire, plusieurs avantages sont proposés. D’abord, des réductions au niveau de la douane pour les équipements nécessaires à l’investisseur. Pour les investisseurs étrangers, ils sont assurés de bénéficier des mêmes privilèges que les investisseurs nationaux. En cas de problèmes juridiques, ils bénéficient de l’arbitrage international.

Les innombrables projets et chantiers algérien nécessitent des technologies avancées et à la pointe ainsi que des capitaux, ce qui laisse une grande liberté de choix aux investisseurs étrangers, que ça soit dans l’habitat, la construction des routes et autoroutes, l’aménagement urbain. L’avant-projet 2007 visant à la réforme fiscale en Algérie, a pour principal objectif d’assurer un soutien aux entreprises. Les investisseurs ont ainsi un droit de « franchise de TVA pour les biens et services entrant directement dans la réalisation de l’investissement ». Une aide matérielle aux investisseurs est possible pour le développement du projet d’investissement s’il est dans l’intérêt de l’Etat. Il faut pour cela prendre contact avec le Conseil National de l’Investissement qui étudiera le dossier. Les fonds qui peuvent être débloqués consistent au payement de l’alimentation en eau potable et industrielle, à l’alimentation en électricité et gaz et à certaines expertises.

Enfin, il faut savoir que les investisseurs sont exonérés des impôts sur le bénéfice de la société, sur le revenu global, et aussi de la taxe sur l’activité professionnelle et ce, durant une période de dix années. Ces divers avantages doivent être étudiés et négociés avec l’ANDI : l’agence nationale de développement de l’investissement dans un premier cas. Le dossier est ensuite envoyé au conseil national de l’investissement CNI qui donnera l’accord final.

L’investissement en Algérie se développe à grande vitesse. Et l’Etat algérien continue encore à aider les investisseurs. Des délais et des aides de toutes sortes leurs sont dispensés pour accélérer ou débloquer un investissement.

65 commentaires sur “Investir en Algérie

  1. Dû au grand nombre de commentaires sur ce sujet, nous vous invitons dorénavant à poursuivre ce débat sur le forum, à cette page.

    (0)Votez : (0)
  2. Oui, arrétons d’être piègés par ces coloniaux français qui une fois chassés nous exploitent maintenant en France,
    moi c’est décidé je reparts chez nous pour toujours.

    (0)Votez : (3)
  3. Message pour zaza, car apres lecture de mon mess je devine que son poste s’addresse au mien car étant trop technique pour cette personne : Je suis de double nationalité, française et algérienne et d’origine kabyle issue des chaines montagneuses de toudja et enfant d’ancien combattant de guerre pour que ce pays soit le tiens et le miens, car si les miens n’etait pas là a l’époque, tu ne pourrais je pense pas te proclamer aujourd’hui algérinne.
    Donc si tu as des contacts sérieux pour ces idées de projets de dev. transmets tes idées, de mon coté je te promets de partager mes idées et te t’offirir donc du travail. Ca s’appelle la notion du partage à bonne entendeur salut!

    (0)Votez : (0)
  4. Je suis salarier mariée avec 2 enfants et j’aime beaucoup mon pays car il merveilleux.
    Je souhaite me rapprocher de mon pays l’algerie et ma ville beni saf en créan un commerce qui pourait marcher pouvez vous me conseiller
    merci d’avance

    (0)Votez : (0)

Commentaires fermés.