Histoire du Koweït

Koweït, espace koweïtien de Firdaous.com

Il est incontestable que l’histoire est le plus grand facteur de l’esprit national, au point qu’on pourrait dire « la partie c’est l’histoire de la partie » soit du côté traditionnel, social ou bien culturel.

Le Koweït fait partie des petits pays marque leur présence, qui est bien–entendu assez importante, cela grâce à ses richesses naturelles et ses capacités humaines.

L’Emirat du Koweït fond golfe persique est un pays superbe de 17820 Km2. Les fouilles archéologiques ont révélé que les premiers humains ont habité la région il y a environ 10 000 ans. L’île de Faylaka aurait été occupée par la communauté Dilmun qui, entre 2200 et 1800 avant notre ère, contrôlait les routes marchandes du Golfe, entre la Mésopotamie et la vallée de l’Indus (aujourd’hui le Pakistan). Alexandre Le Grand parcourut la région en 326 avant notre ère. Les Grecs s’implantèrent à l’île de Faylaka où l’on a découvert plusieurs monuments de valeur dont la pierre dite «Ekarousse» sur laquelle sont enregistrés quelques écrits grecs.
La première confrontation armée entre les musulmans et les Perses eut lieu à Kazima sur les rives du Golfe en 633 de notre ère sous le califat de Abû Bakr As-Siddîq. Ce lieu, également baptisé «Dhât As-Salâsil» est le Koweït actuel. Il fut maintes fois mentionné dans les récits des anciens poètes arabes. Toute la région s’islamisa et s’arabisa. Vers la fin du IXe siècle, une grande partie de l’Arabie Saoudite, dont la région du Koweït, tomba sous le pourvoir des Qarmates, une influente dynastie qui menaçait le règne des Abbassides à Bagdad.

le Koweït moderne n’est apparu que dans la seconde moitié du XVIIe siècle.
La tribu des Beni Khaled, qui passait pour les plus puissants parmi les tribus arabes, régnait alors en maître absolu dans l’est de l’Arabie et leur domaine s’étendait du Koweït jusqu’au Qatar. L’émirat du Koweït fut fondé en 1613 sur le nord-ouest du golfe Persique. Vers 1672, Ghurair, l’émir de la tribu des Beni Khaled construisit son kut («citadelle» ou «fortin») près d’un point d’eau à Grane, une bourgade de pêcheurs connue aujourd’hui sous le nom de Wattiya. Le nom du pays, le Koweït, proviendrait de kut dont il est le diminutif. En 1710, des travailleurs immigrés, membres de la tribu des Anizah, venus du centre de la péninsule Arabique, construisirent la ville de Koweït. Puis la famille Al Sabah, qui deviendra la dynastie régnante (encore aujourd’hui), s’établit à Koweït en 1756 pour constituer un émirat sur ce territoire faisant alors partie de l’Irak et placé sous l’autorité de l’Empire ottoman ). Le Koweït devint un important centre commercial entre la Perse et La Mecque; repaire de contrebandiers, l’émirat était aussi un relais sur la route des Indes.
Vers la fin XVIII e siècle le Koweït a ratifié un traité de tutelle avec la Grand –Bretagne en 1899 et après d’énormes sacrifices l’indépendance est accordée à l’émirat en 1961.En 1977, le Cheikh Jaber III al –Ahmad Jaber al Sabah est problème Emir.

La guerre du golfe a marqué l’histoire de l’Emirat .Elle a commencé en 1990, en raison de ses richesses pétrolières de sa façade sur le Golfe persique, et heureusement, une force multinationale s’est intervenu a pu faire face et arrêter la guerre …C’était un nuages qui n’a pas stagné le développement de ce beau pays, le Koweït a commencé par l’élection des 50 députés et la nomination de Cheikh Sabah al –Ahmad al Sabah –premier –ministre – et depuis, l’Emirat devient un pays en plein essor ; beaucoup de réussites et de succès.
Et en 2006 Cheikh Sabah al Ahmad al-Sabah devient Emir du Koweït suite au décès de Jaber Al- Ahmad al –Sabah le 15 Janvier 2006.

A la fin, on peut confirmer que l’histoire est le miroir du passé et l’échelle grâce à laquelle on s’élève qans le présent, elle est le livre ou s’inscrit la puissance du pays, un pays qui a été édifié soigneusement par des hommes et il n’est pas question que la nouvelle génération se basse d’accomplir la mission des ancêtres, L’exploration du passé doit permettre de réunir les facteurs de l’essor et les causes de la décadence, relier les événements à leurs causes et leurs effets et faire ressortir le pays à un monde plus splendide que le précèdent.

Voyage et tourisme au Koweït >>

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*