Finance et investissement selon les règles islamiques

Business arabe et orient - Firdaous.com

Le profit financier et les investissements sont autorisés en Islam tant qu’ils respectent les lois de la Sharia.

La Sharia prend sa source dans le Coran et dans sa pratique, ainsi que dans la sounna du Prophète Mohammed (SAW). Ces règles sont détaillées par les Oulémas (docteurs de la loi) dans le cadre du Coran et de la sounna.

Les lois de base de l’Islam concernant les systèmes de finances peuvent être récapitulées comme suit :
Riba : ou usure/intérêt est formellement interdit par la Sharia. Tout taux préétabli, fixe et positif, lié à l’échéance et au montant principal (donc garanti quel que soit le résultat de l’investissement) est assimilé au riba. L’intérêt est un loyer obtenu sur le prêt de monnaie, ou encore un bénéfice obtenu sur la vente de monnaie, que ce soit dans un but de consommation ou d’investissement. L’Islam exige que le gain résulte d’un travail ou au moins d’une participation par la prise de risque.
Il n’y a pas en Islam de différence entre les intérêts qui augmentent au fil du temps quand le débiteur ne parvient pas à régler sa dette, et les intérêts fixés une fois pour toutes au moment du prêt. Le fait de percevoir des intérêts grâce à un compte épargne (Livret A, PEL, CODEVI…) est également assimilé au riba.
Gharar : tout comme l’usure, l’Islam condamne toute spéculation, pari sur l’avenir, thésaurisation et interdit les transactions faisant intervenir les risques, les jeux de hasard et les incertitudes extrêmes.
Autres interdits : est aussi haram (interdit), tout investissement lié aux secteurs suivants: alcool, tabac, services financiers (banques, assurances, obligations, …), porc et alimentations non halal (restaurant, industries agroalimentaires, …), divertissements (jeux de hasard, casinos, pornographie…) et armements.
Instruments financiers islamiques >>

56 commentaires sur “Finance et investissement selon les règles islamiques

  1. Changez de disque. Strictement tout sur cette terre est usure et intérêt. Vos minables loyers que vous payez dans vos HLM pourrie vont directement dans la poche de la banque avec intérêt perçu pendant que vous enrichissez votre propriétaire. De plus, tout ce que vous achetez, vous payer comme impôt etc paye une usure quelconque. Nous sommes arrivés à cette fameuse époque ou il me semble que le Prophète (pssl) a dit qu’il y aura un temps ou tous, sans exception, pieux ou pas payeront l’usure. Donc à partir de là nul besoin de s’illusionner et raisonnez, vous trouverez la réponse tout seul.
    Donc arrêter de terroriser les musulmans avec l’argent, on est obligé de foncer droit dans le mur, la seule chose qu’on peut faire c’est de foncer de la meilleur façon et d’échapper à la misère pour aider son prochain.
    Ni plus, ni moins.
    Cordialement,
    une chieuse qui s’est rendu compte de l’absurdité de vos blablas dans nos temps (malades) actuel. (les prescriptions que ovus avancez sans prendre la globalité des dires de Dieu sont strictement impraticables de nos jours, sauf si nous allons vivre dans la forêt, nu (car oui, les habits sont dans un magasin et le magasin a fait un prêt à la banque et la banque à demander un intérêt et que cet intérêt est payé par nos achats.).
    Ah, mais nu c’est haram.
    Zut.
    Que faire ?

    Votez : (0)(0)
  2. [… L’Islam exige que le gain résulte d’un travail ou au moins d’une participation par la prise de risque…]
    Donc la CAF, APL, prime a l’emploi, allocation mère isole(specialite des freres non maries a la mairie), Allocations chômages, RSA sont HARAM?

    Evidemment que OUI, mais nous bons musulmans que nous sommes (surtout des mounafiques « hypocrites ») nous dirons que c’est pas pareil, que l’on a pas demande cette zakate des koufards, que c’est différent, que l’on ne savait pas…

    Votez : (7)(1)
  3. Je souhaites connaitre l’avis des oulama lorsque un pays producteur comme l’Arabie saoudite fait chuter le prix du petrole pour que l’occident en profite et les musulmans resteront dans la pauvrete

    Votez : (9)(7)
  4. ma question est de savoir comment les banques islamiques parviennent t’elles a garder le cap si elles interdisent les intérêts

    Votez : (15)(0)
  5. toutes les sociètés consommatrices se veront ruinées par l’endettement et notre pays ne sort pas de cette situation.Le changement du système politique démobilisateur des potentialités humaines qualifiés est le cas palpable

    Votez : (1)(0)
  6. salam aileykoum , aujourd’hui la sociéte de consommation nous fais croire qu’ont doit tous etre propriétaire avoir trois enfants et etre heureux avec les biens matériels et peut importe comment ont les obtients !!! reflichez juste un instant le jour du jugement dernier ou vous serez devant Allah swt et qu’ont vous demandera pourquoi vous avez utilisez les credits a intérets pour vous loger alors que vous aviez la possibilité de louez des bien ….. et que seule les personnes qui ne peuvent pas louer de bien et qui doivent se loger peuvent utiliser les pret à credit avec usure….n’oubliez pas que vous etes que de passage dans ce monde est que vos peches vous suivent et vous devriez rendre des comptes et vos enfants ne pourrons intercedez en votre faveur quand vous aurez a répondre de vos actes .

    Allah vous dit :

    { ô les croyants ! Craignez Allah et renoncez au reliquat de l’ intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’ annonce d’ une guerre de la part d’ Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés. }
    [ Sourate 2 – Versets 278 – 279 ]

    serez pret a faire la guerre contre Allah est son messager reflechissez y !!!! salam aileykoum qu’allah nous guident amine

    Votez : (7)(0)
  7. As-Salam …. mes frères et soeurs de la communauté musulmans ……il est temps pour le monde musulmans de revenir sur la sunna du Prophète et l’application des principes du coran …. invite les arabes et no arabes de s’unir et de partager la peinne des frères musulamans d’egypte ainsi qu’ailleurs. Et mon plus grand rêve aujourd’hui est de voir cette oumma barve,uni,toleran,

    Votez : (1)(1)
  8. Bonjour je suis négociatrice en agence immobiliere et je souhaite savoir es ce que le fait de prendre des honoraires pour vendre les maisons des particuliers est haram sachant que c’est grace à ces ventes que je peux être payé ? C’est une question qui me trotte et je voudrai avoir une réponse. Merci

    Votez : (11)(21)
  9. Salam alaykom,

    Ok je suis d’accord qu’investir dans des obligations ou encore la solution de placement dans le livret A ou FCP relèvent de Riba (t’es sure de ganger à l’avance avec un taux fixe ou non).. bien que on oubli (volontairement ou pas) que l’argent emprunté n’a pas forcément la meme valeur à la date de l’emprunt et de la restitution (inflation par ex) .. mais si on raisonne autrement .. Par ex je veux éviter tout ça et je fait un placement dans l’immobilier (qui à priori est un placement parfaitement halal selon tt les savants).. que dit la religion au sujet des taxes foncières que le proprietaire doit payer à l’état ce n’est pas une sorte de riba (mais qui personne n’en parle) .. je vais plus loin .. je garde mon argent dans un compte courant et je fais aucun placement, je recoit aucun interet et tt a l’air nickel .. et l’inflation ? donc finalement je suis entrain de payer une sorte de ribaa passive (je perds la valeur de mon patrimoine) … je vais encore plus loin .. supposons qu’il n’y a pas d’inflation .. je suis obligé d’utiliser une (des) devise(s) pour garder mon argent (ou au moin une parti de mon argent) .. et derriere y’a tt un marché de devise (la participation à ce marché est jugé haram si je me trompe pas) .. mais en réalité je participe à ce marché passivement en subissant les conséquences ..

    A mon avis les lois de la chariaa exigent un environnement bien défini : qui n’est certainement pas pas le cas de nos jours .. je rappelle qu’après tt .. rester immobile lorsqu’on est sur un tapis roulant revient à courir dans le sens inverse !!! dommage que le monde est devenu ainsi 🙁

    Votez : (18)(4)
  10. salam alaikoum
    il ya plus de 15 ans, ma soeur m’a demande de lui preter 25000 Franc francais, elle m’vait assuré de me les rendre en frans rapidement, les années passent et je n’avais pas osé lui demander afin de ne pas heurter sa sensibilité…
    elle a fini par vouloir me rendre de l’argentt mais à sa façon c’est à dire qu’elle a fait son calcul pour me donner 110000 Dinars algeriens, je n’ai pas accepté et je lui dit qu’il faurait qu’elle me donne 3000 euros
    c’est dans mon droit, je réclame mon argent tout simplement et je lui ai laissé le reste

    merci de vos observations

    Votez : (5)(5)
  11. Peu importe vos pensées et vos croyances, il faut ouvrir les yeux sur les faits! La finance islamique a été étudié par les plus grand fiscaliste de ce bas monde et ils sont tous d’accord (cela peu importe leur confession) pour dire que cette règle si elle s’appliquait à tous et dan tous les pays du monde on ne connaîtrais certainement pas la crise que l’on vit aujourd’hui. Etre en accord avec soi même est le plus important! dire qu’acheter une maison sous crédit est Haram, je vou sdemanderais de relire certain passage du Coran où il est écrit "fi darorati haqam" ce qui signifie que ce qui est licite ou illicite peut être reveu selon l’obligation et la raison. Serait-il plus "hallal" de payer le crédit de qqun en ayant accès à la location plutôt que l’achat? enrichir qqun qui a plus de moyen que vous même aux depends de l’avenir de vos enfants c’est Hallal??? en bref,l’expression d’un simple "haram-hallal" ne vaut rien aujourd’hui. Faut-il vous rappeler qu’il est même permis au personnes malades ou contrainte de travailler dans des condition extreme de ne pas jeûner??? (le jeûne faisant partie des 5 pilliers de l’islam) encore une chose que je rajouterais pour ma part, et avec ma vision des chose (musulman hamdellah) ce qui est très courant au jour d’aujourd hui et qui est certainement HARAM QASSIS C EST D UTILISER DE L ARGENT QUE VOUS N AVEZ PAS GAGNER et je parle des différentes allocation sociales que TOUT LE MONDE PERCOIT ET PERSONNE NE REFUSE HYPOCRISIE TOTALE le chômage est – il HALLAL quand vous n’avez préalablement JAMAIS travailler et que VOUS NE LE MERITEZ certainement pas ???? posez-vous les bonnes questions et éviter de faire de raccourcis sur les sujets qui pourraient vous touchez directement car Allah sbw est les SAVANT et IL SAIT ce que vous ne savez pas et VOIS DANS VOS COEURS (importance primordiale de l’intention en ISLAM) salam aleykoum

    Votez : (13)(0)
  12. Bonjour,

    Voulez vous poster pour nous sur votre site notre plaquette annonçant le séminaire de formation que nous organisons sur la finance islamique ? Le détail des informations par rapport au séminaire se trouve sur la plaquette.

    Merci d’avance :

    P.S. Si le post vous a déjà été adressé nous vous prions de tenir compte de cette dernière version-ci de la plaquette et de supprimer la précédente. Merci de votre attention.

    SEMINAIRE DE FORMATION POUR LE CERTIFICAT DE BASE EN FINANCE ISLAMIQUE (CBFI) DESTINE AUX INSTITUTIONS PUBLIQUES ET PRIVEES

    Organisé par
    L’INSTITUT AFRICAIN DE FINANCE ISLAMIQUE (AIIF-ADVISORY AND TRAINING)
    Le premier Institut Africain de Finance Islamique spécialisé dans la Formation et le Conseil organise :
    – Un séminaire de préparation intensive de 3 jours sur les outils fondamentaux du financement islamique, sanctionné par le CERTIFICAT DE BASE EN FINANCE ISLAMIQUE (CBFI), délivré par l’AIIF, permettant une maitrise des concepts de base de ce mode de financement et conduisant au Diplôme Professionnel Supérieur de Finance Islamique (DSFI) du même Institut.

    Au Méridien Président de Dakar du 21 au 23 Novembre 2011
    Animé par M. Mouhamadou Lamine MBACKE (Expert International en Finance Islamique, MBA des USA,
    Diplômé de l’Institut Supérieur en Finance Islamique de Bahreïn, PDG de AIIF- Advisory and Training)

    Objectif
    A travers des études de cas pratiques, comprendre les concepts fondamentaux et les mécanismes des opérations financières islamiques en vue d’aider les institutions à travailler sur un dossier de financement islamique, à mettre en place des modes de financement islamiques ou à profiter de ses opportunités de financement.

    Public Cible
     Professionnels de Banque et Finance, Sociétés d’Assurances, de Microfinance
     Cadres de l’Administration, des Ministères et des Agences du Gouvernement
     Administrateurs d’Entreprises et Directeurs Financiers
     Juristes d’affaires, institutions de régulation de la finance, cadres d’Entreprises, etc.
     Cadres et dirigeants de l’industrie financière
     Consultants et analystes financiers
     Opérateurs économiques
     Auditeurs et tout cadre désirant cerner les enjeux de la finance islamique

    Pour être agrée comme
     Conseiller en financement islamique pour les régulateurs et institutions du gouvernement
     Banquier Islamique agréé de grade 1 du Diplôme Supérieur de Finance Islamique-DSFI de l’Institut
     Chef de Projet en finance islamique pour les institutions de Microfinance
     Conseiller en projet assurance islamique ou Takaful, ou conseiller pour un dossier juridique

    Formation Intensive en 6 modules
    1- Introduction à la Jurisprudence Financière Islamique (Fiqh al Mouhamalat)
    2- Introduction Générale aux banques islamiques, aux contrats et produits financiers islamiques
    3- Les banques islamiques: principes, produits, fonctions, gestion
    4- Les compagnies de Takaful : principes, produits, fonction, gestion
    5- Sukuks et marchés de capitaux islamiques
    6- Etude de cas pratique : fonctionnement d’une institution financière islamique dans un cadre juridique conventionnel : le cas du Sénégal

    Coût de participation au séminaire
     490 000 FCFA TTC incluant pauses café + déjeuner complet/jour en bord de mer au Méridien Président
     Payer en espèce ou par chèque certifié libellé à l’ordre de: AIIF-ADVISORY AND TRAINING
    Date limite de recouvrement des paiements : Lundi 15 Novembre 2011 à 16 h 00.
    Nombre de places limités
    Contacts :
    M. Ndiaye, AIIF-Advisory and Training : Tél : +221 33 869 6951/52 – Fax : +221 33 869 6920
    Email: lamine@aiifinance.comndiaye.aiif@gmail.com

    abaziz.aiif@gmail.com

    Votez : (0)(0)
  13. bonjour,
    concernant les dettes: imaginons que j’ai une dette d’argent envers une personne et que cet personne décède. Que dois-je faire ? remboursé ma dette auprès des proche de cet personne ?

    Votez : (0)(0)
  14. Le modèle financier islamique se base sur cinq piliers principaux, qui sont :
    – L’interdiction du Riba (usure),
    – L’interdiction du Gharar (spéculation) et du Maysir (incertitude),
    – L’exigence d’investissement dans les secteurs licites,
    – L’obligation de partage des profits et des pertes
    – Et enfin le principe l’adossement des investissements à des actifs tangibles de l’économie réelle.

    Votez : (0)(0)
  15. Salam,

    Je suis étudiante en master finance et je dois rédiger un mémoire de recherche concernant le financement des investissements et la finance islamique.
    Pour cela, j’ai déjà défini et expliqué les principes de la finance islamique ainsi que ses instruments, le financement des investissements dans la finance classique mais je n’ai pas trouver d’exemples sur internet concernant le financement des investissements dans la finance islamique (tableaux de financement, etc..).
    J’espère que quelqu’un pourra m’aider à mener à bien mon projet.
    Bonne journée.

    Votez : (0)(0)
  16. asalamo 3alaykom
    je veux connais beaucoup des information pour"asira anabawiyia"
    mais j’ai pas des livres ou des cites pour recherche et je vous remercie

    Votez : (0)(1)
  17. je suis dans le même cas que vous "Salut à tout le monde message36"et qui me qui a étudie le haram et travaille en haram et dépensant ses épargnes pour avoir le haut niveau dans sa fonction et en fin de compte enttend qu’il est haram comment vous voyez cette image? et qu’il est le responsable? vous savez tous qu’il était un jour un bébé puis il est maintenant adulte avec un diplôme à sa poche pour travailler et fonder une famille et gagner de l’argent et il rêve toujours d’aller à EL HAJJE & OMRA et il rêve d’être dans le firdaous aprés sa mort vous êtes d’accord c’est trés beau ce rêve mais qu’il est le responsable que tout ce chemain n’est que haram fi haram?

    Votez : (0)(0)
  18. Pourquoi il est permis aux princes saoudiens de faire fructifier leurs richesses, grâce au pétrôle, d’en profiter pour faire de hautes études dans les pays étrangers, d’aller dans les lieux de plaisirs occientaux, donc de faire tout ce qui est haram pour les "petits musulmans", sans que rien ne leur soit reproché?

    Votez : (4)(1)
  19. quelqu’un qui a étudie le haram et travaille en haram et dépensant ses épargnes pour avoir le haut niveau dans sa fonction et en fin de compte enttend qu’il est haram comment vous voyez cette image? et qu’il est le responsable? vous savez tous qu’il était un jour un bébé puis il est maintenant adulte avec un diplôme à sa poche pour travailler et fonder une famille et gagner de l’argent et il rêve toujours d’aller à EL HAJJE & OMRA et il rêve d’être dans le firdaous aprés sa mort vous êtes d’accord c’est trés beau ce rêve mais qu’il est le responsable que tout ce chemain n’est que haram fi haram?
    Répondez et vous êtes obligés de répondre car ça concerne l’ouma arabe.

    Votez : (3)(0)
  20. Est ce que vous ne pensez pas à ce que la société musulmane doit toute restructurée sur la base de l’islam car chaque génération suit l’ancienne alors qu’aprés la mort il y a le hissab

    Votez : (0)(0)
  21. J’ai juste une chose à dire sur toutes ces polémiques sur les prêts,Laisser le douteux,et faites ce qui est sans doute.Qu’Allah nous pardonnent.

    Votez : (1)(1)
  22. Je suis gerant des OPCVM obligataires dans une société de gestion. Ca m’a couté beaucoup d’années des etudes. EST CE HARAM?????????

    Votez : (2)(0)
  23. Tout à fait vrai Houcine!
    Nous ne pouvons vivre aujourd’hui comme au Moyen-âge . Les banques ne sont pas soumises à la loi de la charia concernant les prêts et les crédits. Nous sommes obligés de passer par-là si nous voulons avoir un toit ou nous sortir d’un problème financier.
    La lecture de certains commentaires, dévoile combien souffrent inutilement par une conscience qui les torture, ne sachant que faire au risque de mettre en danger leur vie physique et psychique, d’eux-même et de leurs enfants.
    CE QUE FONT LES BANQUES NE TOUCHE EN RIEN LEUR INTEGRITE DEVANT DIEU, CE N’EST PAS LEUR PROBLEME NI LEUR CONSCIENCE.
    La conscience du croyant est de respecter les LOIS du PAYS où ils HABITENT POUR LEUR BIEN-ÊTRE ET LE BIEN-ÊTRE DE LEUR FAMILLE.
    S’ils doivent signer un contrat avec une banque pour un crédit, pour un besoin personnel, leur signature est un engagement devant Dieu, et ils doivent s’acquitter de cette dette en remboursant exactement, chaque mois, le montant de la somme prétée à échéances.
    Cette méthode est un moyen, qui peut revenir cher mais qui permet de se sortir d’un mauvais pas ou qui peut aider à construire une vie décente sur le plan matériel, ce qui n’est pas un péché devant Dieu qui veut que ses créatures soient heureuses sur la terre pour le peu de temps de leur vie sur elle.
    SOYEZ DES ADULTES, RAISONNEZ PAR VOUS-MÊMES AVEC VOTRE PROPRE CONSCIENCE ET NON AVEC CELLES DES AUTRES ET SURTOUT PAS AVEC CELLE DE CEUX QUI PENSENT POUR LES AUTRES ET DEVIENNENT "DES DICTATEUR DE LA CONSCIENCE" :"FAITES CE QUE JE VOUS DIS, MAIS NE FAITES PAS CE QUE JE FAIS"

    A bon entendeur, salut!

    Votez : (5)(4)

Faites un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*