Situation économique des Emirats Arabes Unis

Emirats Arabes Unis, espace émirien de Firdaous.com

Depuis le début de son exportation en 1962, l’industrie du pétrole domine la région. En 1985 la région passa d’une zone sous développée vivant de la pêche et des perles à une zone richissime.

Cette immense richesse a été investie dans l’amélioration des villes et des services sociaux dans les sept émirats. La production de pétrole est centrée à Abou Dhabi et à Dubaï. Le développement industriel est, quant à lui, essentiellement lié au pétrole, mais reste limité du fait de manque de matériel et de personnel qualifié.

Abou Dhabi est l’émirat le plus riche en pétrole, et s’est diversifié dans la pétrochimie et d’autres industries liées au pétrole.

Dubaï est le second émirat en terme de richesse ; et reste le centre commercial et d’affaires du pays. Sa production de pétrole est du quart de celle d’ Abou Dhabi. Son aéroport est l’un des plus fréquenté du Moyen-Orient, et il dispose d’une large zone de libre échange à Jebel Ali.

Sharjah, un autre des sept émirats, reçoit un revenu plus modéré du pétrole. Mais son port marin et son aéroport génèrent beaucoup de bénéfice grâce aux transports marchands.

Ras al-Khaimah, quant a lui, bien que aussi dépédant du pétrole, a beaucoup investi dans le tourisme. Fujairah cherche aussi à développer son tourisme.

Fujairah, Umm al-Qawain et Ajman reçoivent tous des subventions appréciables du gouvernement fédéral.

Avec la mise en place de programmes sophistiqués, le gouvernement a su développer l’agriculture, et ce malgré la géographie aride du pays ; et ainsi les Emirats Arabes Unis peuvent subvenir à une partie de leurs propres besoins.

Travailler à Dubaï et aux Emirats Arabes Unis, vue sur l’emploi et le travail >>

One thought on “Situation économique des Emirats Arabes Unis

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*